[GC16] – Et la Réalité Virtuelle dans tout cela ?

Alors qu’elle est encore inaccessible pour la plupart des joueurs, la VR se fait de plus en plus présente dans les futures sorties, de jeux complets à quelques missions bonus, en passant par la possibilité de l’utiliser comme système de vue secondaire dans de plus en plus de jeu. On ne pouvait pas la manquer cette année à la Gamescom, que ce soit dans la zone business où constructeurs de casques, gros éditeurs et développeurs indépendants voulaient tous montrer leur savoir faire, ou dans la zone publique où Sony y réservait un bon quart de son énorme stand. On a pu y tester 5 jeux pour vous, tous différents, autant dans leurs thèmes que dans leurs ambitions.


ss_579ffe6f23e0b7e6299bf47801af3912d2685c1a.1920x1080Serious Sam VR

Serious Sam VR a été le premier titre en réalité virtuelle que j’ai pu tester à la Gamescom cette année, avant cela mes seules expériences avec cette technologie venaient des Dev Kit 1 et 2 de l’Oculus Rift. Ici, comme la majorité des jeux VR présentés sur le salon, on se retrouvait sous un casque HTC Vive et la différence se sent directement, difficile de voir comment faire mieux que celui-ci (si ce n’est en baissant son prix). Dans ce Serious Sam VR, un FPS donc, pas de vrais déplacements, on est coincé sur une plateforme, sur une map plutôt petite avec deux armes que l’on peut changer individuellement. Des vagues d’ennemis qui se ressemblent beaucoup viennent s’en prendre à nous. Pas d’histoire, juste du pew pew pew.

Un défouloir, du n’importe quoi et du fun résumerait assez bien l’expérience de jeu qu’offre Serious Sam VR, très rapide. On peut viser avec chaque main individuellement, tirer sur les monstres qui nous foncent dessus, ceux qui tirent à distance, sur leurs projectiles, sur les bonus, etc. Il faut vraiment surveiller chaque côté. Alors, oui ce n’est pas très difficile, oui les quelques upgrades d’armes que l’on peut acheter n’ajoutent pas grand chose, oui les ennemis et les décors ne sont pas très variés, mais en a-t-il besoin ? J’ai du mal à voir comment ils réussiront à faire tenir cela sur un jeu complet et à en justifier un prix (encore inconnu pour l’instant), mais sur cette courte session, c’était très bon !

Cosmosdash


#SkiJump & Archery

Se rendre à un rendez-vous en business chez Unity c’est un peu la débrouillardise, entre l’accueil trop occupé à jouer à Gang Beasts et les développeurs pas toujours présents à leur borne pour vous présenter leur jeu, on espère vite en arrivant que ça vaut au moins le coup. Pour #SkiJump et Archery, ça n’était malheureusement pas le cas, et c’est compréhensible puisque l’on est venu m’expliquer ensuite que c’étaient seulement de petits projets sur lesquels quelques devs de chez Unity travaillent (VR Unicorns).

Archery, le premier que l’on m’a montré est très basique, puisqu’il nous met dans la peau d’un archer qui doit toucher des cibles en mouvement, même si présenté sous forme de mini jeux comme tirer des glaces sur des enfants, tirer des ingrédients sur une pizza, etc. il y avait très peu de niveaux différents et la visée était encore très aléatoire, en plus de quelques bugs. Même si ça restait ce qu’ils m’ont montré de plus prometteur.

Car #SkiJump de son côté était très décevant : un simple jeu de descente à ski où l’on peut faire des sauts, mais les contrôles ne fonctionnent qu’une fois sur dix, avec des bugs dans tous les sens, en plus d’être vraiment très moche. On devrait pouvoir télécharger ces 2 jeux sur l’Asset Store d’Unity, mais même gratuitement je ne suis pas sûr que ça vaille le coup. Au prix que coûte un casque de VR, ça fait mal de voir ça.

Cosmosdash


Alice VR

Dernier détour dans le monde de la VR de ma semaine de Gamescom, Alice VR est un projet déjà beaucoup plus ambitieux. Cette réadaptation de l’histoire d’Alice Au Pays Des Merveilles façon Sci-Fi avec des robots propose un espace et des vaisseaux loufoques à première vue, mais c’est ce qui rend ce projet intéressant ! C’est un Walking Game qui veut raconter une histoire au joueur, mais aussi proposer du contenu supplémentaire à ceux qui le veulent, comme des énigmes par exemple. Le jeu veut tenter de remettre au goût du jour une histoire que la plupart des joueurs connaissent déjà. La voix off très moyenne pour le moment nous sort malheureusement un peu de l’ambiance, ce qui est dommage car le reste est plus que prometteur.

Gros défaut pour le moment, c’est le premier projet en VR qui m’a rendu malade, chose que j’ai entendu de plusieurs personnes qui l’ont testé. Ce qui explique peut être pourquoi le jeu ne sort que dans 2 mois alors que selon les développeurs présents sur place, il est déjà terminé. Si toutefois ils arrivent à régler ce problème d’ici là, il faudra le suivre de près car ça s’annonce très prometteur ! Enfin, si vous arrivez à oublier le fait que le chat du Cheshire soit un croisement entre Wheatley et BB-8.

Cosmosdash


Detached VR

Detached de Anshar Studio est une aventure spatiale entièrement pensée pour la réalité virtuelle. Tout du moins, c’est ce qui semblerait. L’ayant testé sur un Occulus Rift, c’est l’estomac quelque peu retourné très tôt dans la matinée que je me suis amusé à flotter à 360 degrés dans une station orbitale en essayant maladroitement de me repérer, et surtout me déplacer, en apesanteur.

Bien que ma session fut en solitaire, le mode de jeu principal de Detached vous emmènera sur les plates-bandes du PVP, dans un mode multijoueur où la survie sera le principal de vos objectifs. Il ne s’agirait pas nécessairement d’occire vos adversaires mais néanmoins d’arriver à vous en sortir par tous les moyens. Comme principal vecteur d’angoisse, ses développeurs semblent vouloir appuyer sur cette idée de devoir maîtriser nos déplacements multidirectionnel dans des environnements sans gravité.

Donc si le mode solo répondra présent, il tiendra beaucoup plus le rôle de tutoriel en débutant en la matière. Le PVP y demeurera le principal intérêt pour un jeu venant occuper un terrain encore assez peu exploité qu’est la réalité virtuelle. A défaut d’être à 100% original dans son style ou ses ambitions, Detached reste agréable à l’oeil et assez immersif dans le genre. Pour l’instant jouable uniquement à la manette, le support de manettes moins conventionnelles taillées pour la VR viendra à la suite de sa sortie en early access prévue pour la fin du mois d’août.

Vasquaal


Runes : The Forgotten Paths

La VR c’est rigolo, la VR c’est l’avenir du jeu vidéo. Enfin ça c’est ce qu’on nous raconte partout depuis des années, et même de nombreuses années, pour ceux qui se souviennent des prototypes de casques sur Jaguar. De mon côté c’est assez sceptique que je partais à cette présentation de Runes sur HTC Vive. On m’enfile le casque, on l’allume, premier constat : c’est beau ! Enfin de la VR qui ressemble à quelque chose et qui n’a pas ce grain dégueulasse qui rappel les écrans publicitaires à LEDs des grandes villes. On m’indique alors qu’on va me passer « mes mains », je vois en effet 2 grosses paluches volantes arriver, je m’empare de ces « manettes » et commence à bouger pour tester la réactivité. Rien à redire, la réaction est immédiate et précise.

On me lance alors la démo, apparaissent devant moi des pierres marquées de glyphes. Le tutoriel m’invite à reproduire ces formes de la main. Je m’exécute pour faire apparaître à ma main gauche un bouclier et à ma main droite une boule de feu. En mimant un geste de lancer, la boule de feu part exactement là ou je souhaite l’expédier, je suis prêt à tester mes pouvoirs. Je pivote à 360 degrés et me rends compte que je suis sur une plate-forme volante. Une pierre sur ma droite sert à faire descendre « mon ascenseur ». J’active la pierre, mon îlot volant descend et je me retrouve vite attaqué par des monstres, euh… eux aussi volants. J’en dézingue plusieurs à coup de boules de feu jusqu’à ce qu’un rocher m’arrive à la tronche. Par réflexe je lève le bras gauche, le rocher est repoussé par mon bouclier… Ça y est ! La VR m’a convaincu ! L’action se répète 3 fois dans cette démo de 10 minutes environ, puis on me libère de cet attirail.

Les développeurs promettent de nombreux autres pouvoirs dans une histoire véritablement scénarisée. J’ai hâte de voir tout ça, enfin si d’ici là je gagne au loto parce qu’un HTC vive et le PC qui va avec ça ne s’adresse pas encore à tout le monde financièrement parlant.

ChezMoa


Notons enfin, juste pour terminer, que toute l’équipe a tenté en vain de s’essayer à Batman VR chez Warner. Ce fut l’une des principales attractions du salon et la foule était gigantesque autant en Presse qu’en Public. Du coup, on s’excuse platement, mais on a préféré jouer à plein d’autres jeux plutôt que de patienter beaucoup trop d’heures pour dix minutes d’une expérience apparemment très intéressante toutefois.

La Rédaction

Nom féminin (bas latin redactio, du latin classique redigere, ramener) - Ensemble des rédacteurs d'un organe de presse écrite ou audiovisuelle, d'un ouvrage collectif, d'une maison d'édition, d'une agence de publicité locaux où ils travaillent. - Source : Larousse

La Rédaction

La Rédaction

Nom féminin (bas latin redactio, du latin classique redigere, ramener) - Ensemble des rédacteurs d'un organe de presse écrite ou audiovisuelle, d'un ouvrage collectif, d'une maison d'édition, d'une agence de publicité locaux où ils travaillent. - Source : Larousse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.