Celsius Heroes
iOS Google Play Google Play

Mélangeant Match-3 et RPG, Celsius Heroes nous plonge dans une aventure épique où un groupe d’aventuriers va devoir enquêter sur des événements étranges et pourquoi pas, sauver le monde. Le jeu propose une équipe de base à laquelle pourra s’ajouter de nouveaux héros pourvu que vous vouliez bien les recruter. Et depuis peu, une grosse mise à jour a changé tout l’intérêt qu’on pouvait lui porter.



C’est quoi Celsius Heroes, déjà ?

Le jeu reprend des mécaniques classiques de RPG à savoir différentes classes (paladin, mage, guerrier…) et chaque personnage aura des affinités avec un ou plusieurs éléments (feu, lumière…) ainsi qu’avec différents types d’armes. Ces armes sont justement associées systématiquement à un type d’éléments et pourvu que la bonne arme, ayant le bon élément, soit associée au bon personnage, les dégâts jouiront alors d’une puissance supplémentaires. Enfin, certains aventuriers peuvent apprendre des sorts propres à leur classe et à leurs éléments, qu’il peuvent utiliser directement en combat.

Les combats se déroulent sur un plateau de Match-3 classique où il suffit d’associer des billes de même couleurs pour attaquer ou se soigner, plus les combos étant longs, plus les dégâts/soins étant importants. Au bout d’un certain nombre de tours, les personnages en possédant peuvent lancer des sorts.

Enfin, en dehors des combats et des feuilles de personnages, le groupe parcoure une carte à l’aide de points d’action (nécessaires aussi pour réaliser les quêtes, que l’on peut acheter à l’aide de vrai argent mais qui se régénère assez vite) et rencontrera différents interlocuteurs où les dialogues donnent des choix de réponses qui peuvent influencer la suite des événements. Au passage, ces dialogues présentent souvent une méta des plus réjouissantes et drôle (il est important de le préciser).



Création d’aventures

Le jeu n’a pas encore de fin : des mises à jour sortent ponctuellement et sont toujours très riches. La dernière en date permet carrément la création de ses propres aventures. Cet outil intéressant peut être un peu fouillis au commencement mais on apprend vite comment le tout fonctionne. La création du donjon en elle-même est relativement simple. On crée les salles, on fabrique notre petit labyrinthe ou couloir. On installe ensuite les décorations, on choisit la couleur des murs et du sol. Puis on dégage le catalogue Ikea pour implanter les différents ennemis que l’on veut installer.

Nous avons même un outil de création de dialogues assez bien fichu qui nous permet, comme dans l’aventure principale, de créer différents choix de réponse, influençant le reste de la conversation. Chaque équipe de joueurs étant composées différemment, lors de la création du dialogue, les répliques peuvent être destinée à un profil type de personnage (ce qui évitera l’intervention d’un héros n’étant pas initialement dans la composition du joueur. On peut choisir par exemple que telle ligne sera prononcée par le héros le plus agressif ou le plus sage etc.)


Une fois l’aventure terminée, on peut alors la soumettre à l’équipe du jeu qui la mettra (ou non) en ligne. Seul bémol, plus vous constituez une aventure ayant beaucoup d’ennemis (et de boss surtout), plus elle coûtera chère en gemmes. N’espérez donc pas enchaîner les combats contre les boss au risque d’avoir finalement un donjon ne pouvant être joué sans faire débourser aux joueurs leur gemmes durement acquises (ou achetées en argent réel).

Joueur depuis longtemps, très longtemps. J'aime aller au fond des jeux, trouver leur failles les mettre à nu et les retourner. Pour mon plus grand plaisir.

Gilgamphatts

Joueur depuis longtemps, très longtemps. J'aime aller au fond des jeux, trouver leur failles les mettre à nu et les retourner. Pour mon plus grand plaisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.