Immortal Redneck

Immortal Redneck

Plutôt habitués aux jeux mobiles, les Espagnols de Crema viennent tout juste de sortir leur premier titre sur Steam, Immortal Redneck, un jeu qu’ils définissent comme un croisement entre Serious Sam et Rogue Legacy. Les vidéos que j’ai vues m’avaient plus fait penser à Tower of Guns et Ziggurat mais bon, faisons leur confiance.



Immortel mais momifié

Le jeu vous place dans la peau d’un touriste redneck qui, lors d’un voyage en Egypte se réveille momifié. Une seule solution pour comprendre ce qui s’est passé, entrer dans la pyramide face à lui et dézinguer l’ensemble des créatures qu’elle contient. Oui, bah ça vaut ce que ça vaut comme scénario…

Comme promis par les développeurs, Immortal Redneck est un FPS / rogue-lite. Les salles de la pyramide sont générées aléatoirement et à chaque fois que vous entrez dans l’une d’elles, les issues sont verrouillées jusqu’à ce que vous ayez éliminé ses occupants. Très arcade, le personnage se déplace rapidement et peut s’accrocher très facilement aux rebords des plateformes. La verticalité des pièces est exploitée au maximum et il faudra souvent escalader pour atteindre les ennemis en hauteur ou découvrir de nouvelles issues.

La pyramide est découpée en étages avec un mid-boss et un boss final plutôt imposants et intéressants à affronter. Comme dans Rogue Legacy, vous pourrez utiliser les pièces d’or collectées durant votre run pour déverrouiller de nombreux passifs (plus de points de vie, d’armure, vitesse de déplacement accrue, sauts supplémentaires, etc.). Idée plutôt sympathique, ces améliorations sont visuellement représentées par un arbre qui se développera à mesure que vous y investirez votre fortune. De nombreuses branches pousseront, vous donnant accès un des choix supplémentaires. Vous pourrez ainsi débloquer les huit autres classes de personnages (Seth, Apis, Amunet…).

Les différentes divinités permettent de varier le style de jeu. Chacune commence avec trois armes spécifiques (ankh, dynamite, pistolet tranquilisant…), un pouvoir actif (boost de la vitesse de tir, leurre, immunité temporaire…), un pouvoir passif (plus de balles récupérées, santé augmentée à chaque nouvelle salle découverte…), ainsi que ses statistiques propres en vie, dégâts, etc. Tout comme dans Rogue Legacy, vous aurez le choix à chaque mort entre deux divinités tirées au hasard pour votre nouvelle incarnation.

Un marchand installé près de l’arbre des passifs vous offrira quelques options supplémentaires, comme la création de médaillons, l’achat de bonus pour la run à venir, ou la possibilité de rejouer la précédente pyramide avec les salles générées de façon identique.



Et dire qu’on voulait juste boire une bière

Graphiquement Immortal Redneck est tout à fait honnête avec un look cartoon assez coloré (certains monstres sont d’ailleurs tellement mignons qu’on aura presque des remords à les éliminer).

Les armes disponibles sont vraiment variées et si chaque divinité commence avec ses trois armes spécifiques, vous ne tarderez pas à en récupérer de nouvelles bien plus puissantes ou originales. Il y en a une cinquantaine différentes et je vous conseille de toutes les tester au moins une fois pour découvrir leur puissance ainsi que la taille de leur chargeur. Je n’en ai pas parlé jusqu’ici mais le jeu incite à alterner en permanence entre vos différentes armes pour ne jamais tomber à court de munitions (chaque monstre a des chances de laisser une petite boîte de balles à sa mort mais vous serez souvent assez juste).

De temps en temps, au lieu de devoir pacifier une salle, vous devrez relever un défi pour obtenir un coffre. Ce n’est pas spécialement original, vous devrez souvent zigzaguer entre des boules de feu et autres pièges mais ça permet de varier les plaisirs.

Pour diversifier encore plus les runs, vous trouverez sur votre chemin des parchemins apportant des effets positifs (vision à travers les murs, effet électrique sur les balles, sac d’or…) ou négatifs (remise à zéro de l’étage, chance de toucher baissée…).

Pour les streamers, un mode twitch est disponible. Le principe est simple, toutes les x minutes le chat sera invité à voter pour attribuer un bonus ou un malus au joueur sous forme de parchemins.

Au final, trois pyramides seront à traverser, ce qui représente une durée de vie vraiment conséquente. Boucler la première devait déjà vous prendre un bon moment, le temps de débloquer assez de passifs pour en atteindre le sommet, car chacun des étages augmente les dégâts et les points de vie des monstres rencontrés.


Immortal Redneck est pour ma part une bonne surprise. L’ambiance égyptienne est plutôt sympa, graphiquement ça tient la route et le gameplay très orienté arcade avec un personnage qui se déplace vite équipé d’armes parfois dévastatrices est très plaisant. C’est un peu dommage que certaines manquent de feedback, mais gageons qu’un patch devrait vite améliorer ça. Avec une cinquantaine d’armes disponibles, un arbre de passifs à débloquer peu à peu, neuf classes différentes et trois pyramides avec deux boss à chaque fois, la durée de vie est vraiment bonne et j’ai beaucoup aimé le fait que le jeu exploite bien la verticalité de ses salles. Si vous avez bien aimé des titres tels que Tower of Guns ou Ziggurat, nul doute que vous devriez également apprécier celui-ci.


Laisser un commentaire