Neonwall
Nintendo Switch

Voilà un jeu Switch qui n’est pas beau : il propose des fonds noirs, une boule de couleur et des plateformes carrées. Il n’est pas bien original dans son principe : vous allez devoir changer la couleur de la boule en fonction de la plateforme ou elle se situe pour qu’elle accélère, mais aussi pour ouvrir ou fermer des portes et des ponts qui vous gênent le passage. Il ne se renouvelle pas énormément non plus. 

Neonwall, c’est un des premiers jeux à sortis en indépendant sur Switch qui n’oublie pas de tirer partie de la console. Par conséquent, il va vous proposer de sortir les Joycon, un dans chaque main, et de les voir détectés dans le jeu comme si vous y étiez. Chaque Joycon a une couleur et il vous faut cliquer sur le stick analogique du Joycon pour donner cette même couleur à la boule qui évolue à l’écran. Les mouvements sont plutôt bien détectés même si quelques bugs subsistent.

Neonwall est un petit jeu, de ceux qu’on lance très rapidement pour s’amuser avec les spécificités de la console. Il n’y a rien de vraiment marquant à proposer, mais fait office de belle démo technologique de ce qu’il est aussi possible de faire sur Nintendo Switch et ce, aussi et surtout en mode portable avec l’écran posé tranquillement sur la petite table du salon. Entre les chips et la bière.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire