Hong Kong Massacre

Voilà un jeu qui m’aura fait du bien. Un bon défouloir même si la maniabilité souffrait parfois d’un viseur partant dans tous les sens. Un détail qui méritera juste un ajustement. Hong Kong Massacre combine exactement deux choses que j’adore, c’est à dire un top down shooter ultra violent à la Hotline Miami et une forte inspiration des films de la ville qui lui aura donné une partie de son nom.

L’ombre des John Woo et autres Tsui Hark flotte clairement au-dessus de ce jeu, tandis que je roll et backflip tel un Chow Yun-fat de la grande époque. J’ai même osé demander si on aurait droit aux iconiques colombes blanches, et il y devrait théoriquement en avoir. Pour le reste, c’est du Hotline. Les niveaux jouables de la démo reposent sur un level design précisément construit avec un placement relativement fixe des ennemis.

Comme c’est principalement du die & retry – avec un rechargement rapide du niveau heureusement – bien apprendre leur placement et la topographie des lieux sont donc deux composantes essentielles de ce genre de jeu. Il y a bien sûr en sus la nécessité d’avoir des réflexes, mais cela me semble évident. L’armement est assez classique: un flingue dans chaque main, des fusils d’assauts, un fusil à pompe… L’action dans Hong Kong Massacre est virevoltante, littéralement. On avance, on saute à travers une fenêtre et on active le slow-motion (ralenti) pour mieux aligner les méchants d’une ou plusieurs balles bien placées à l’aide du curseur directionnel.

Les ennemis ne seront pour autant pas passifs et bougeront, vous contourneront et feront très mal et vite. En général, dès que vous apparaissez dans leur viseur, ils vous tireront dessus avec une précision diabolique en ne laissant aucune place à l’hésitation. Il ne s’agit sans doute pas d’un jeu très novateur en soit de ce que j’en ai vu, mais qu’est-ce que ce fut jouissif de dézinguer comme dans The Killer les hordes de criminels se dressant sur mon chemin.

Par conséquent, si vous avez aimé Hotline Miami et qu’en plus vous appréciez – gens de goût que vous êtes – les films d’action de Hong Kong, alors celui-ci pourrait être fait pour vous. Personnellement, je vais en redemander.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.