Damsel

Sorti un peu avant Halloween, Damsel s’inscrit parfaitement dans le thème en vous plaçant aux commandes d’un agent spécial parti enquêter dans une fabrique de boisson énergisante suspectée d’être infestée de vampires. Sur place les doutes sont confirmés, il va falloir faire le ménage pour les empêcher d’ajouter leur ingrédient mystère et conquérir le monde !

Niveau gameplay le jeu est un platformer composé de niveaux très courts avec des objectifs variés : éliminer tous les vampires, collecter tous les crânes, désactiver les terminaux de sécurité, sauver les otages, etc. Le personnage est assez agréable à contrôler avec un dash, un double-saut et un fusil à pompe histoire de faire le ménage chez les monstres (le saut est par contre un peu flottant à mon goût).

Chaque action octroie un certain nombre de points et le jeu deviendra réellement intéressant dès que vous essaierez de faire le meilleur score possible. Vous devrez pour cela aller très vite, ne pas vous faire toucher, réaliser un maximum d’objectifs secondaires, tout ça sans jamais casser votre combo. Chaque niveau deviendra alors une sorte de casse-tête où vous devrez déterminer la route optimale.

Graphiquement l’ensemble est propre et coloré et j’ai beaucoup aimé que l’histoire soit contée via des pages de comics, c’est vraiment réussi (ne vous attendez par contre pas à des rebondissements incroyables). Le jeu reste par contre très classique et même si les adversaires sont de plus en plus coriaces et les niveaux plus dangereux (pics, caméras de surveillance…) un sentiment de lassitude s’installera au bout de quelques heures. Il y a bien deux autres modes de jeu (arcade et mission quotidienne) mais réutilisant les stages de la campagne sans rien apporter de plus.

Dans la vidéo j’ai l’air assez blasé, c’était d’ailleurs le cas, mais pour y avoir rejoué hors stream depuis j’y ai pris bien plus de plaisir au fur et à mesure que j’ai appris à enchaîner les dash et sauts sans temps mort. Je ne comprends par contre vraiment pas que dans un jeu clairement orienté scoring il n’y ait pas une note à la fin ou au moins quelque chose pour nous donner une idée de notre résultat pour savoir si nous sommes proches de la perfection ou s’il y a au contraire moyen de faire bien mieux (il y a un leaderboard, mais j’aurais aimé un repère de base). Autre petite chose un peu dommage, les crânes qui apparaissent à la destruction des cercueils flottent juste au-dessus de la hitbox du personnage. Ca n’a l’air de rien comme ça sauf que ça oblige à sauter et que ça casse le rythme.

Au final Damsel est un jeu d’arcade sympa mais je reste persuadé qu’il aurait pu être bien meilleur avec quelques ajustements car l’enrobage est vraiment bon.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.