Interview de Richard Greer – (TT Games)

Interview de Richard Greer – (TT Games)

En attendant notre test du jeu, qui vient tout juste de sortir, Richard Greer de TT Games répond à quelques petites questions concernant le développement du jeu La Grande Aventure LEGO 2.



Quelle est la proximité entre les créateurs du jeu et ceux du film ? Travaillez-vous ensemble ?

Richard Greer : Nous travaillons en étroite collaboration avec les créateurs du film car les deux projets sont réalisés en parallèle. Lorsqu’un changement est opéré dans le film il faut qu’il y ait une bonne communication pour que le changement soit fait dans le jeu vidéo, comme ce sont deux univers très proches et que le jeu est inspiré du film.
 

Le premier jeu “Lego The Movie” fut dans le haut du panier des jeux LEGO. Quels défis avez-vous tenté de relever avec ce second épisode ?

RG : Deux choses changent beaucoup avec ce jeu, la première est la façon dont le joueur va découvrir l’univers, Nous avons essayé de changer la recette un peu classique ou un hub nous envoyais monde par monde. Désormais, le jeu est vraiment dirigé sur l’exploration, le joueur est plus libre du choix des quêtes qui lui est proposé. Et tout le côté construction a évolué, maintenant il faut trouver les briques, les collectionner, pour construire les objets. C’est aussi une nouvelle fonctionnalité qui n’était pas dans les jeux précédents. Ce sont les deux principaux changements : l’exploration moins linéaire et la construction plus complexe qui sont au cœur de ce jeu.
 

Est-ce plus amusant de travailler sur une licence internet à LEGO que sur une franchise comme Marvel, DC ou autre ?

RG : C’est toujours amusant de faire des blagues sur Batman et le Joker au niveau créatif quand on fait du jeu vidéo. La mentalité et la façon de travailler et très différents car il y a une volonté d’étendre l’univers. Il y a déjà l’humour Lego, il faut donc apporter notre couche d’humour sur quelque chose qui est à la base déjà très humoristique. Les deux exercices sont très intéressants et amusants à réaliser.
 

La version Switch aura t’elle un bon framerate ? Les Indestructibles était assez raté sur cette plateforme, d’ou l’inquiétude.

RG : La Switch est toujours un challenge pour le développement. Nous avons l’habitude de développer pour toutes les plateformes et cette console est encore récente. Ce n’est que le troisième jeu qui va sortir sur le switch. C’est plus compliqué, mais nous avons cependant acquis suffisamment d’expérience sur Switch, nous sommes donc confiant pour ce jeu dans cette version
 

On parle beaucoup du “crunch” dans le jeu vidéo. Chez TT Games, avez vous l’impression d’être sur trop de projets en même temps ? Comment vous organisez-vous pour créer autant de jeux LEGO en si peu de temps ?

RG : Nous avons deux équipes différentes c’est pour cela que nous arrivons à sortir des jeux de façon aussi rapprochée. Les deux équipes travaillent en parallèle. Il y a bien sûr des ponts entre les deux quand il faut mettre un coup sur le projet. J’étais par exemple sur ce jeu-là de A à Z, de l’autre coté une partie du studio travaille sur un projet qui n’est pas encore annoncé.
 
Même si les sorties paraissent très rapprochées, ce n’est donc pas la même équipe qui les enchaîne, les projets sont plus espacés. Grâce au fonctionnement en deux équipes le travail est plus segmenté.

Laisser un commentaire