bookbound brigade

Preview Jouable : Oui – Vu chez : Pavillon italien – Date de Sortie : Fin 2019

Le pavillon Italien est l’un de ces fourre-tout de la Gamescom dans lequel des dizaines de petits studios se partagent un espace. Comme presque à chaque fois dans ce genre de cas, la personne en charge de l’accueil ne connait rien, ni personne, et débarquer en donnant le nom du jeu pour lequel on a rendez-vous n’est pas suffisant. Après avoir trouvé sur internet (merci mon smartphone) le nom du studio italien, puis de son publisher chinois, la personne à l’accueil a enfin pu me mener à mon rendez-vous, et j’ai finalement posé les mains sur Bookbound Brigade.    

Partager sur facebook
Partager sur twitter

J'ai peine à lire

Bookbound brigade est un metroidvania non pas constitué d’un unique héros, mais d’une troupe de personnages sortis de l’histoire et la littérature. De Robin des bois à Dracula, en passant par le roi singe, l’univers est un melting-pot de plusieurs cultures. Le groupe de protagonistes part ainsi à la recherche des pages perdus d’un livre étrange, tout en aidant une floppée de PNJ, eux aussi tirés de la littérature, à résoudre leurs problèmes. Le ton est léger et l’humour décalé, Dracula avouera par exemple à Jeanne d’arc ne pas l’avoir reconnu puisqu’elle n’est pas en train de flamber cette fois-ci. Les graphismes et les animations faites à la main viennent d’ailleurs renforcer l’aspect sympathique et bon enfant du titre.

Incarner une troupe n’est pas purement décoratif et sera même la base du gameplay. Vos héros peuvent en effet adopter plusieurs formations, leur donnant accès à un large éventail de coups. Il faudra alterner les positionnements pour résoudre de nombreuses énigmes mais aussi pour affronter certains boss. L’attaque en dash ne sera possible qu’en formation horizontale, tandis qu’ouvrir la porte du donjon se fera via un bouton au plafond, à activer en formation verticale.

Se voulant volontairement moins difficile que les derniers titres du genre, Bookbound Brigade promet surtout par son côté décalé et un scénario rigolo. Le gameplay est assez novateur pour un Metroidvania, reste à voir si l'humour restera de qualité tout au long de l'aventure et si le level design, élément le plus important du genre, sera à la hauteur de ce qu'on a pu tester.

Chezmoa

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

D'autres Previews

Laisser un commentaire