Rapide Critique

Exception

Développeur : Traxmaster Software – Éditeur : Traxmaster Software

Date de Sortie : 13 août 2019 – Prix : 12,49 €

Sauvez l’ordinateur d’une grand-mère en repoussant le virus qui s’est installé suite à une mauvaise manipulation ! Le programme a instauré une véritable dictature dans la machine mais tout n’est pas perdu car un petit groupe de processus a réussi à échapper à la conversion. Votre but est simple, purifier les zones en éliminant tout sur votre passage pour ramener la liberté dans le système.

Sorte de Strider dans l’univers de Tron, Exception vous met aux commandes d’un robot très agile pouvant courir, rebondir contre les murs, glisser et surtout découper les ennemis qu’il rencontre avec son sabre laser.

Les niveaux sont très courts et on sent qu’ils ont été pensés pour le speedrun. Graphiquement le jeu est agréable avec une 3D très flashy (oui il faut aimer les néons) et pour se différencier des concurrents, les développeurs ont eu l’excellente idée de jouer avec le décor.

Certains points de passage le font pivoter pour modifier totalement le tracé et vous permettre d’atteindre des endroits auparavant inaccessibles. Non seulement ça apporte un énorme dynamisme au jeux, mais ça offre encore plus de routes différentes pour ceux qui essaieront de se glisser à la première place des classements.

D’ailleurs en parlant de compétition, le temps est évidemment pris en compte mais d’autres bonus de points sont récupérables (destruction totale ou au contraire pacifisme, combos, etc.).

Chaque stage comporte un objet caché permettant à terme de débloquer et améliorer des attaques spéciales, mais pour être franc je n’ai pas vraiment compris leur intérêt. Il faut les charger pour les déclencher et dans un jeu aussi rapide je n’ai pas réussi à les utiliser convenablement.

Si les premiers niveaux s’enchaînent sans aucun problème, plus vous avancerez dans le jeu et plus vos adversaires seront coriaces (missiles à tête chercheuse, laser, mines…) et certains passages nécessiteront également un bon timing pour ne pas finir écrasé entre deux parois ou au fond d’un gouffre.

Avec plus d’une centaine de niveaux, une courbe de difficulté bien maîtrisée, une quinzaine de boss de fin de monde plutôt costauds, une bande-son synthwave agréable et la rotation de niveau offrant de nombreuses routes alternatives pour les amateurs de speedrun, Exception a été pour moi une très bonne découverte.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire