Rapide Critique

Young Souls

Bestio
Publié le 23 mars 2022

Développeur

1P2P

Éditeur

The Arcade Crew

Date de Sortie

10 mars 2022

Prix de lancement

24,99 €

Testé sur

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Développé par 1P2P et édité par The Arcade Crew, Young Souls est un mélange de beat’em up et de RPG où vous dirigez deux jumeaux partant à la rescousse de leur père adoptif capturé par des gobelins.

Depuis sa sortie sur Stadia en août 2021, je vous avoue que j’avais hâte d’essayer le jeu. Je trouvais la DA magnifique et le gameplay semblait nerveux et très complet. Manette en main ces premières impressions se confirment.

Comme indiqué en introduction, Young Souls met en scène deux jumeaux qui ont du mal à s’intégrer à la population de la petite ville de Portsbourgh. Ils sèchent les cours, ils sont vulgaires (plus ou moins suivant les réglages dans les options) et finalement la seule personne à leur avoir tendu la main est un scientifique perdu dans ses travaux. Même s’ils ont du mal à le montrer ils se sont attachés à lui et lorsqu’il se fait enlever, ils ne réfléchissent pas une seule seconde et se lancent à sa recherche.

Très rapidement, ils découvriront que sous la surface de leur monde se trouve celui des gobelins, une zone immense peuplée de créatures violettes plus ou moins belliqueuses. Pour sauver leur père adoptif, Jenn et Tristan devront s’enfoncer au plus profond de ce territoire et affronter le roi ainsi que ses gardiens.

La prise en main est excellente et les personnages réactifs. Vous pouvez frapper, charger votre coup, sauter, esquiver, tacler, bloquer, contrer, etc. Les ennemis sont variés et les boss plutôt costauds. Quatre modes de difficulté sont disponibles et vous pourrez même en changer à la volée si une section s’avère trop difficile. En solo vous pourrez passer d’un jumeau à l’autre d’une simple touche. Chaque héros a son propre équipement. Vous pourrez donc tout à fait en équiper un d’une armure lourde et d’une énorme épée à deux mains alors que l’autre sera bien plus mobile et pourra se glisser sans problème entre les ennemis. Mais ce sera évidemment encore plus sympa si vous jouez à deux en coop locale (ou à distance via le steam remote play).

Progresser dans les donjons permettra de récupérer de l’équipement ainsi que des ressources pour améliorer vos armes et armures et bénéficier de coups spéciaux variés (téléportation dans le dos de l’adversaire, invocation d’araignées, énorme de frappe destructrice…). Vos personnages monteront également en expérience, gagnant à chaque fois en force, résistance et endurance. Tous les deux niveaux ils gagneront également un ticket Happy Fit pour pousser de la fonte, travailler leur cardio ou leurs abdos dans une salle.

Au final, vous devrez traverser 4 biomes composés de multiples donjons pour sauver votre père adoptif. L’avancée sera souvent ponctuée de cinématiques réussies pour révéler peu à peu l’univers au joueur. Comptez une dizaine d’heures pour aller au bout, un peu plus si vous prenez le temps de discuter avec tous les PNJs humains ou gobelins que vous sauverez au cours de votre aventure.

J’ai beaucoup aimé Young Souls. Je me suis vraiment éclaté à plonger au cœur du monde gobelin et à découvrir ses différentes zones. La DA est magnifique et j’ai également apprécié le soin apporté à l’écriture, aussi bien l’histoire générale que l’évolution des jumeaux qui cherchent leur place dans un monde qui ne leur correspond pas. Si vous étiez en manque de beat’em up, ne passez pas à côté !

Archvale
Archvale

Zelda x Enter the Gungeon

Laisser un commentaire