Hitchhiker

Preview Jouable : Oui – Vu chez : Versus Evil – Date de Sortie : Début 2020

Images fournies par l'éditeur

L’édition 2019 de la Gamescom fourmillait de jeux narratifs, et je suis passé des uns aux autres avec un plaisir immense. C’est ici Mad About Pandas, un studio allemand, qui propose sa version Lynchienne de l’auto-stop. Un jeu narratif où vous êtes vissé sur un siège de voiture (entre autre petites variations), soupoudré de quelques puzzles qui vous demanderont d’observer attentivement votre environnement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Fire Drive With Me

Personnage amnésique de votre état, vous vous retrouverez dans cinq voitures successives, avec des chauffeurs et des paysages qui leur sont propres. Les maigres effets personnels en votre possession vous donneront quelques indices, mais il vous faudra converser avec les différents conducteurs afin de glaner quelques informations qui pourraient vous mettre sur la piste de votre identité. Chaque conducteur possède une personnalité très distincte, un soin tout particulier ayant été apporté à leur doublage. Ils parlent principalement de leur vie et de leurs problèmes ; libre à vous de leur répondre ou non. Pendant leurs monologues respectifs, il vous est possible d’interagir avec certains éléments des véhicules, afin de récolter des objets ou résoudre des énigmes. Les objets se placent dans un inventaire commun à chacun des chapitres, vous offrant la possibilité, d’une voiture à l’autre, d’utiliser les ustensiles ramasser précédemment. Les énigmes se présentent quant à elles de façon plutôt organiques, parfois basées sur vos observations des décors, parfois en assemblant vos trouvailles ensemble.

Les décors, parfois porteurs d’indices, souvent parsemés de mystère, défilent inlassablement. Le premier niveau voit des champs de blé s’étendre à perte de vue. S’ensuit un retour progressif à la ville, au fil des chapitres. L’inspiration et l’hommage à Mulholland Drive sont assumés et revendiqués, et sont canalisés dans une atmosphère déroutante, où l’on joue sur la camera et les apparitions visuelles inexpliquées. L’arrière-pays américain offre un cadre superbe qui se prête bien au genre contemplatif. Vos compagnons de route semblent également en savoir plus qu’ils ne le disent, épaississant un mystère qui rend longue l’attente jusqu’à la sortie.

Hitchhiker, walking simulator où vous ne marchez pas, souligne le manque cruel de jeux inspirés de David Lynch. Un concept simple mais qui semble bien exécuté, et qui n'a pas peur de présenter quelques variations sur sa formule dans ses chapitres ultérieurs. Avec un soin tout particulier apporté aux voix de ses conducteurs, on se plaît à poser sa tête contre la vitre pour se laisser bercer par les courbes du paysage. Il n'y a plus qu'à espérer que l'ensemble tienne la route et offre une conclusion satisfaisante, même si l'inexplicable fait tout à fait parti des codes qu'il emprunte.

Tmnath

Tmnath

Passionné de jeux de plates-formes et de crème anglaise.

D'autres Previews

Laisser un commentaire