Good Robot – (PC, Mac)

2031, suite à la pollution, l’air est devenu irrespirable et l’espèce humaine s’est réfugiée dans des villes souterraines créées par PyroCorp. Au tout début tout se passait bien, mais les machines intelligentes installées un peu partout pour aider les humains ont commencé à se rebeller et attaquent maintenant à vue. Il reste heureusement un robot non corrompu, vous ! Le jeu se présente comme un twin stick shooter en vue de côté. ZQSD pour se déplacer, la souris pour viser, clic gauche pour l’arme principale et clic droit pour la secondaire.

Êtes-vous un bon robot ?

Le robot répond bien aux commandes et il est vraiment agréable d’évoluer dans les complexes sous-terrains. Graphiquement le titre est plutôt réussi (même si les icônes sont un peu simplistes par rapport au reste) et reste parfaitement lisible y compris durant les combats. Et ça tombe bien car si les premières zones sont assez clairsemées, la densité d’ennemis augmentera au fil de l’aventure.

Tout est généré aléatoirement à chaque partie pour offrir une grande rejouabilité. Détruire les ennemis vous rapportera de l’argent que vous pourrez dépenser dans les terminaux situés en début et fin de zone pour améliorer votre robot (cadence de tir, dégâts, vitesse de déplacement, assurance pour revenir à la vie…), le réparer ou acheter de nouvelles armes. Fusils à pompe, grenades, lasers, mitraillettes, le choix est vraiment varié et les découvrir fait partie des plaisirs du jeu. Le but sera de pacifier six mondes (constitués de plusieurs zones) s’achevant par l’affrontement d’un boss. Chaque changement d’environnement sera l’occasion de découvrir de nouveaux ennemis de plus en plus puissants et vicieux (mines, vers qui passent à travers le décor…).

Quelques défauts à corriger avant la sortie finale

En l’état le jeu est sympa mais j’espère que le développeur corrigera quelques points d’ici la sortie en avril prochain. Le rythme est trop mou en début de jeu. Good Robot a clairement été pensé dans l’optique d’y jouer encore et encore pour apprendre les différentes armes, les patterns des ennemis et autres subtilités pour aller toujours plus loin. Pour le moment les runs sont trop longues (même s’il y a un système de sauvegarde pour reprendre plus tard) pour donner envie de les enchaîner, il faudrait que la difficulté soit plus soutenue dès le départ.

Toujours au niveau du rythme, le jeu propose l’achat de chapeau (auréole, tricorne…) permettant d’absorber un coup, ce qui est plutôt rigolo. Malheureusement le prix est bien trop faible (10 pièces) alors qu’on en a souvent plusieurs milliers et surtout, ils sont disponibles en quantité illimitée à chaque début de zone. Si au départ ce n’est pas trop grave, vers le 4ème ou 5ème monde vous aurez envie de faire demi-tour à chaque touche pour plus de sécurité, cassant ainsi la dynamique du jeu.

Autre chose un peu en-dessous, si les musiques sont très agréables, les bruitages ne sont par contre pas géniaux et dans un jeu où ça tire de partout, ils deviennent vite agaçants (surtout certaines armes à cadence de tir soutenue).

Il est bien ce petit robot

Si je mets de côté les quelques points négatifs cités précédemment (les débuts de runs trop simples, l’utilisation du chapeau et les bruitages perfectibles) qui seront corrigés d’ici la sortie puisque le développeur est au courant et travaille activement dessus, j’ai été très agréablement surpris par le reste.

Les décors sont colorés et lisibles, les armes vraiment variées et donnent envie d’aller toujours plus loin pour toutes les découvrir, le robot est plaisant à diriger, etc. Chaque borne d’amélioration propose également trois news sur l’univers que je vous conseille très fortement de lire (de même que les descriptions des armes et capacités) car c’est toujours très drôle.

Il y a une autre statistique très intéressante dont je n’ai pas parlé jusqu’à présent : l’angle de vue. En gros, vous pouvez uniquement voir les ennemis qui sont situés dans votre faisceau lumineux. Ca a l’air tout bête et il y a peu de chance que vous y consacriez des pièces d’or pour l’améliorer, mais je peux vous assurer que vous le regretterez vers la fin quand des ennemis viendront se coller à vous sans même que vous ne les ayez détectés et vous commencerez alors à stresser et à balayer en permanence tout autour de vous à la recherche du moindre mouvement.

Le verdict final sera dans un mois, mais Good Robot est bien parti pour être une réussite.

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.