Rapide Critique

Jet Kave Adventure

Développeur / Éditeur : 7Levels S.A.

Date de Sortie : 17 Septembre 2019 – Prix : 19,99 €

Mélangeant sans problème les hommes préhistoriques, les dinosaures et des extraterrestres (tant qu’à faire), Jet Kave Adventure s’annonçait comme une petite friandise de plateforme et d’action. On y joue Kave, un ancien chef désormais banni qui tombe sur un drôle d’engin venu des étoiles. En 2.5D, notre mâle des cavernes va devoir collecter des fruits, frapper du dinosaure et faire quelques sauts et galipettes pour arriver à la fin de la quarantaine de niveaux proposés.

Jet Kave Adventure est un peu lent quand il s’agit de raconter son histoire, puisqu’il prend le parti pris de ne pas proposer de textes ni de voix pour les discussions entre personnages. Les cinématiques sont donc un peu longues. Coté gameplay et ambiance, par contre, on est dans ce qui se fait de mieux aujourd’hui en 2.5D très ronde et “à la Dreamworks”. Le charme du jeu opère très vite et même si la prise en main de certains sauts et Dash (avec la gâchette droite) demandent un petit temps d’adaptation, la frappe au gourdin et les différents déplacements sont d’une fluidité bienvenue.

Le problème de Jet Kave Adventure est cependant le même qui gangrène tous les jeux de plateformes qui tentent de faire “comme à la bonne vieille époque” mais sans l’argent ni le temps de développement nécessaire, mais nous y reviendrons.

En clair, il nous propose dix niveaux d’introduction montrant toutes les possibilités de jeu et idées de level design : on a des leviers à activer, des fruits à récolter pour reprendre de la vie, des objets à collectionner pour acheter des améliorations de personnages et des mécaniques simples de lancer de caillou sur des éléments du décor pour pouvoir progresser. Ainsi, lancer un caillou sur un bourgeon fera éclore une fleur qui servira de plateforme temporaire.

Entre toutes ces idées, on trouve des changements de rythme intéressants. Par exemple, on se fera courser par la droite par un mammouth et il faudra éviter tous les obstacles en scrolling horizontal avant d’atteindre un endroit plus sûr pour notre héros. On a aussi des passages de pur shoot’em up à l’aide du deltaplane de l’espace récupéré en début de jeu. Mais une fois les dix premiers niveaux terminés, c’est le drame : tout est réutilisé et recyclé.

Il est là, le souci de tous ces jeux de plateformes modernes. Ils reprennent la formule “Smartphones et Tablettes” qui consiste à reprendre exactement le même concept, mais en le plaçant dans une nouvelle ambiance. Ainsi, votre seconde dizaine de niveaux se déroulera dans un lieu plus paradisiaque, visuellement parlant, mais vous n’y trouverez pratiquement rien de niveau. Les fleurs seront remplacées par d’autres éléments de décors au même fonctionnement, les ennemis auront de simples nouveaux patterns, le mammouth qui vous course se verra échangé par un gros vaisseau alien, etc. Passé son premier environnement, Jet Kave Adventure se répète et n’amuse plus.

Proposant des Boss qui-plus-est vraiment sans intérêt, Jet Kave Adventure est malgré tout un bon divertissement et sait être joli la plupart du temps. Son humour extrêmement enfantin réussira à captiver les plus jeunes, mais peut-être pas sur la longueur. La faute à cette maladie de la répétition et de la réutilisation de mécanique qui fait la différence entre les grands jeux de plateformes et les autres. Tant pis.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire