Rapide Critique

Cat Quest II

Développeur : The Gentlebros – Éditeur : PQube Limited

Date de Sortie : 24 septembre 2019 – Prix : 14,99 €

Scientifiquement, il est encore difficile de comprendre la sensation de déjà-vu, ce moment où votre cerveau décroche et vous fait croire à un moment, un sens déjà ressenti. Dans le jeu vidéo, ou l’art en général, on peut appeler cela par plusieurs moyens : le plagiat, l’hommage ou la fainéantise. Je ne donnerai pas mon avis sur le sujet, en public, mais sachez qu’il suffit de passer une heure dans l’univers de Cat Quest II pour remarquer qu’il s’agit d’une suite, voire d’une extension du premier jeu sorti il y a deux ans.

Dans le nouveau jeu des Gentlebros, vous incarnez soit un chat soit un chien, deux rois déchus de leur royaume respectif qui doivent retrouver des fragments d’une épée légendaire pour remonter sur le trône. Cat Quest II a été pensé pour être parcouru à deux, sur un canapé. L’univers mignon se prête parfaitement à ce genre d’aventure avec votre conjoint·e, vos enfants ou toute autre personne se trouvant près de vous. Si vous êtes plutôt du genre à préférer les aventures solitaires, ne vous inquiétez pas, car les développeurs y ont pensé. Les personnes seules pourront profiter de ce RPG accompagnées d’une IA qui fonctionne très bien. Vous pouvez aussi passer d’un héros à l’autre d’une simple touche même si cela n’apporte strictement rien dans le gameplay. On aurait pu imaginer des phases où le chien serait plus à l’aise que le chat (par exemple le toutou qui pourrait aller dans l’eau et pas le matou) ou des statistiques différentes, mais rien, ce sont juste des apparences.

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous faire patienter plus longtemps. L’introduction l’annonçait forcément, Cat Quest II n’est donc que Cat Quest avec un mode coopératif, quelques modifications de-ci de-là – comme l’inventaire qui a été refait, mais qui est toujours aussi chiant à utiliser – et une carte bien plus grande avec le monde des chiens au nord-est. Malheureusement il s’agit exactement du même jeu et je pourrais, par fainéantise, vous inviter à lire la critique de Crim qui s’applique presque sans aucune modification à ce nouvel opus.

On retrouve alors les mêmes blagues à base de jeux de mots sur les animaux – bravo cependant à l’équipe de traduction qui a fait un travail de dingue pour que ça marche ! –, les mêmes ennemis avec les mêmes attaques (plus de petites nouvelles), le même système de combat, les mêmes designs de donjons ou de plaines, les mêmes personnages, la même forêt avec des ennemis au niveau max, etc. Au bout d’une heure, j’avais honnêtement déjà fait le tour du jeu, car je savais exactement où cela m’amenait. Moins d’une heure plus tard, en suivant la quête principale, je me retrouvais dans le royaume des chiens avec quelques niveaux manquants pour ne pas me faire rouler dessus. J’étais niveau 20 et il fallait déjà partir faire des quêtes Fedex pour améliorer mon duo et mon équipement.

Cela reste un chouette jeu, mais ne vous attendez pas à une révolution en lançant Cat Quest II. Si vous n’avez pas fait le 1er et que l’univers vous tente, foncez sur le 2. Pour les autres, vous savez exactement comme cela se passera que vous soyez accompagné·e ou pas.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Zhykos

Zhykos

Touche à tout, mais toujours avec plusieurs mois de retard ; tellement de retard que mon PC n'a pas évolué depuis 2008 quand j'ai commencé à parler de jeux vidéo sur le net.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire