Rapide Critique

Hero’s Hour

Bestio
Publié le 26 mars 2022

Développeur

Benjamin "ThingOnItsOwn" Hauer

Éditeur

Goblinz Publishing, Maple Whispering Limited

Date de Sortie

1 mars 2022

Prix de lancement

14,99 €

Testé sur

PC

Difficile de ne pas voir Hero’s Hour comme un véritable hommage à la série des Heroes of Might & Magic. Développé par Benjamin « ThingOnItsOwn » Hauer, il reprend la majorité des points clé de son ancêtre : une ville à développer, un héros à diriger, une armée à bâtir et surtout un territoire à conquérir. Enfin je parle au singulier mais dans les faits vous aurez souvent plusieurs villes à gérer, plusieurs héros, plusieurs armées, etc. Hero’s Hour  apporte tout de même une grosse différence à la formule bien connue : des combats automatisés en temps réel. Vous pourrez évidemment donner des ordres et lancer des sorts, mais vos unités se débrouilleront toutes seules.

À chaque tour de jeu vous allez déplacer vos héros sur la carte pour collecter des ressources, prendre possession de bâtiments (scieries, mines…) ou engager des combats contre des unités neutres ou ennemies. Vous pourrez également lancer une construction dans chacune de vos villes et recruter de nouvelles unités. Plus la partie avancera et plus vous aurez de choses à gérer. Vos héros monteront peu à peu en niveau, gagnant ainsi des bonus passifs (unités à distance plus efficaces, plus de points de déplacement par jour, affinité avec un domaine de magie…) et pourront s’équiper de nombreux objets et apprendre des sorts pour renverser le cours des batailles. La partie se terminera lorsque tous vos ennemis auront été éliminés.

Il n’y a pas de mode histoire, le jeu propose par contre de très nombreux scénarios préconçus avec différentes tailles d’îles et des configurations d’affrontements spécifiques (1 contre 1 plus 2 factions neutres, 4 concurrents, etc.). Il est d’ailleurs possible de jouer en multi local (et à distance avec le steam remote play), de quoi passer des nuits entières à faire la guerre avec ses amis. Tout est entièrement paramétrable, du nombre de ressources de base jusqu’au choix de la faction que vous allez représenter. Il y en a actuellement 11 (ordre, pilier, arcane, déclin…), chacune proposant des unités spécifiques avec leurs forces et faiblesses à prendre en compte.

Autre chose très sympa, le jeu possède un mode escarmouche. Le concept est simple, vous connaissez les unités que vous allez affronter et vous possédez une petite bourse de pièces d’or pour recruter celles que vous pensez être le plus efficace contre, on peut presque voir ça comme du puzzle game.

J’ai adoré Hero’s Hour. J’avais un peu peur des combats automatisés mais finalement ça accélère le rythme global et les unités se débrouillent plutôt bien. Le contenu du jeu est gigantesque et puisque tout est paramétrable le néophyte total pourra autant s’amuser que le stratège accompli. Graphiquement le choix du pixel art donne un aspect mignon à l’ensemble et les hymnes de factions sont réussis. Si vous aimez les jeux de stratégie en tour par tour je vous le recommande chaudement !

WRC 10
WRC 10

Un joli 50ème anniversaire

1 réflexion au sujet de « Hero’s Hour »

Laisser un commentaire