Rapide Critique

Devil's Hunt

Développeur : Layopi Games – Éditeur : 1C Entertainment

Date de Sortie : 17 septembre 2019 – Prix : 29,99 €

Devil May Cry qui ne dit pas son nom mais le laisse transparaitre par tous les moyens, Devil’s Hunt est une version suédée du jeu de Capcom avec des idées horribles entourées d’un Art Design de qualité. C’est incompréhensible.

Tout commence par notre héros bodybuildé, boxeur de profession, talentueux, riche, fils d’un grand homme d’affaire, en couple avec le modèle féminin le plus caricatural et ridicule vu depuis longtemps dans un jeu vidéo. Soudain c’est le drame : en plus de se faire botter les fesses en combat clandestin par un démon, il retrouve sa femme dans le lit de son meilleur ami. Enragé, notre héros des temps modernes prend sa voiture à plusieurs millions et décide d’en finir avec la vie en se jetant d’un pont. Normal.

Mais voilà, les enfers savent s’amuser et missionne notre beau et vaillant personnage de nanar d’en finir avec les anges et les cieux qui viennent semer la zizanie sur terre. Il faut désormais semer la justice partout ou l’on passe et ce, à coup de poings, de pieds et de transformations démoniaques cheap mais amusantes dans une succession de niveaux classiques… Mais étonnement réussis visuellement !

Et c’est bien la seule chose qu’on retiendra de ce Devil’s Hunt au gameplay indigent, à la progression lourde, aux animations ratées, au scénario incompréhensible : ses visuels, son univers, ces environnements qui claquent la rétine comme si l’équipe en charge de l’artistique du jeu s’était mis d’accord pour sauver les meubles et, foutu pour foutu, avait décider de tout mettre de son talent pour au moins se servir de jeu comme portfolio. Et c’est impressionnant de voir à quel point cet objectif est atteint.

Alors ne vous attendez pas à la dernière merveille visuelle de l’année et surtout pas à quelque chose d’original mais néanmoins, il y a du travail dans ce Devil’s Hunt inattendu. Dommage que tout le reste soit à côté de la plaque, vieillot et pas franchement recommandable. Si vous aimez les jeux cassés, très moyen, qui passeront inaperçu, Devil’s Hunt est de ceux-ci. Et comme tous les jeux de ce genre, ils ont toujours quelque chose d’intéressant à proposer. Il suffit de creuser. Beaucoup.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire