Rapide Critique

Table Manners

Développeur : Echo Chamber Games – Éditeur : Curve Digital
Date de Sortie : 14 Février 2020 – Prix : 16.99 €

Un petit dîner aux chandelles dans un resto sympa, ambiance tamisée, musique douce, plats apétissants. Votre flirt du moment est en face de vous et vous n’avez qu’une chose à faire : servir la soupe. Le souci ? Vous n’êtes qu’une main (droite ou gauche) désincarnée et franchement maladroite. Le but : réussir à satisfaire votre partenaire avec votre main sans en mettre partout.

Très semblable à un jeu comme Surgeon Simulator, qui avait déjà déclenché des crises de rires assez franches à l’époque de sa sortie, Table Manners nous présente une version romantique, où il faut remplir des objectifs afin de plaire à notre rendez-vous amoureux. Le principe est simple, avec la souris, on déplace notre main. Le clic gauche nous fait saisir un objet, le clic droit, adjoint à un mouvement de souris nous permet de faire pivoter la main. Deux touches du clavier font lever et baisser la main.

Simple non ?

Alors oui et non, déjà, la main est très lente, et il faudra faire des moulinets incessants de souris pour la faire aller où on veut. Et comme c’est un jeu basé sur la physique, il ne sera pas rare de tout renverser pour ne serait-ce que servir un verre de vin. Alors c’est rigolo, on en en met partout, on fout le feu à la table avec les bougies, les bouteilles n’ont pas de fond et coulent indéfiniment, tout ça tout ça, mais au final on a beau faire des catastrophes, si les objectifs (saler la viande, servir une bière, donner la becquée) sont remplis à temps, le flirt sera content et le niveau réussi.  Le jeu se complexifie dans les différents restaurants, avec des tapis roulants, dans un resto de sushis, des surfaces glissantes dans un resto-igloo, ou une gravité réduite dans un resto station spatiale, on fait un peu toujours la même chose.

Un jeu amusant pour quelques soirées, mais qui aurait pu être un poil plus profond, en ajoutant, par exemple, de la conversation avec notre +1, qui est désespéramment silencieux-se.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Shutan

Shutan

Rétrogamer dans l'âme, mais ouvert aux nouveautés.

D'autres Critiques

Razed

Laisser un commentaire