Preview

Curse of the Dead Gods

Développeur : Passtech Games – Éditeur : Focus Home Interactive – Date de Sortie : Fin 2020

Après les deux Space Run et Masters of Anima, le studio français Passtech Games revient cette année avec un nouveau titre, Curse of the Dead Gods, un roguelike très orienté action où vous allez parcourir un temple en quête de richesses et de pouvoirs divins.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Bloqué dans un temple

Vous dirigez Henry McAllister, un aventurier à la recherche de trésors qui se retrouve bloqué dans un temple. Armé d’une torche, d’un sabre et d’un pistolet, vous commencez alors son exploration en quête d’une sortie.

Les combats sont très dynamiques. Vous pouvez alterner entre main gauche et main droite pour créer des combos, par exemple porter deux coups de sabre et achever votre adversaire d’une balle de pistolet. Vous pouvez également esquiver les attaques adverses via une roulade, les parer en appuyant sur le bouton dédié au moment de l’impact et vous pourrez également trouver des armes à deux mains pour porter des attaques puissantes.

Toutes les attaques peuvent être chargées pour profiter d’effets supplémentaires et les attaques à distance peuvent être renforcées en relâchant la touche de tir au bon moment. Faites toutefois attention à votre jauge d’énergie car les mouvements spéciaux sont très gourmands mais il existe heureusement de nombreuses subtilités pour en récupérer rapidement.

Les adversaires sont assez variés et plus vous progresserez dans le temple, plus vous aurez de “chance” de croiser des ennemis élites qui possèdent évidemment plus de points de vie et surtout des attaques bien plus dangereuses. Pour terminer le temple du Jaguar, vous devrez terrasser sur votre route deux champions plus un boss final. Les affrontements sont vraiment intéressants et vous devrez apprendre et comprendre leurs patterns d’attaque pour espérer survivre.

Une claque graphique

Difficile de ne pas tomber instantanément amoureux de la DA de Curse of the Dead Gods. Avec ses contours encrés façon comics et sa parfaite gestion des ombres et lumières, le jeu est magnifique. La lumière a d’ailleurs un rôle très important car elle permet de détecter les pièges. Torche à la main vous verrez par exemple d’assez loin les dalles qui vous transpercent dès que vous posez les pieds dessus, si par contre il n’y a pas de source lumineuse à proximité, vous ne verrez les pics qu’au dernier moment et il sera bien souvent trop tard.

La lumière est également importante pour une autre raison, lorsque vous êtes dans les ténèbres vous subissez le double de dégâts. Vous serez donc constamment sous pression, passant d’une zone éclairée à une autre en vous demandant d’où viennent les cris et hurlements que vous entendez au loin. Côté audio c’est également un sans faute pour le studio avec des rythmes et sonorités qui viennent renforcer le sentiment d’insécurité et d’oppression.

Sombrer peu à peu dans la folie

Tous les étages ne seront pas uniquement dédiés au combat. Certaines zones vous permettront d’obtenir de nouvelles armes, des reliques, de vous soigner, etc. Au début de l’aventure vous pourrez choisir le chemin que vous souhaiterez emprunter. Sans savoir exactement les dangers qui se dresseront sur votre route, les symboles vous donneront tout de même une bonne idée de ce que vous pourrez obtenir.

Les armes sont assez variées (épée, masse, arc, marteau à deux mains, griffes…) et chacune offre un gameplay et des combos particuliers. Un peu comme dans un hack’n slash, il y a également un système de rareté et certaines auront des effets dévastateurs.

Les reliques sont également très importantes car elles vous apporteront des effets passifs (augmentation de l’or récupéré, soin après avoir éliminé un ennemi, dégâts de feu augmentés…). Elles pourront également augmenter vos trois caractéristiques principales : la constitution (bonus santé), la dextérité (bonus de dégâts) ainsi que la perception (bonus de ramassage d’or).

Il y a enfin un point que je n’ai pas abordé et qui est pourtant essentiel : la gestion de la corruption. A chaque étage traversé, votre personnage subira 20 points de corruption et tous les 100 il sera frappé d’une malédiction (ennemis invisibles dans les ténèbres, argent qui disparait plus vite lorsqu’il tombe au sol, vision troublée lorsque vous recevez un coup…). L’ascension est donc de plus en plus difficile et si par malheur vous cumulez 5 malédictions, je vous laisse le “plaisir” de la découverte, mais disons que ce sera expéditif ! Subtilité intéressante, tous les achats dans le temple peuvent se faire contre de l’or ou en subissant de la corruption. Vous aurez donc souvent à choisir entre la sécurité et passer à côté d’un objet très puissant, ou prendre de gros risques en espérant que ça en valait vraiment la peine.

Le jeu est vraiment difficile (d’autant plus qu’il est plutôt avare en soins) mais vous récupérerez au fil de vos essais des crânes que vous pourrez échanger contre des bénédictions et faciliter vos futures tentatives (commencer la partie avec une bourse pleine d’or, pièges infligeant plus de dégâts aux ennemis…). Mais ce sera uniquement un coup de pouce, vous ne pourrez en activer qu’un petit nombre à la fois, n’espérez donc pas partir à l’aventure avec un personnage surpuissant !

Je vais faire simple, j'ai adoré ces premières heures passées sur l'accès anticipé de Curse of the Dead Gods. L'ambiance est fantastique, le gameplay est jouissif, les armes variées, les reliques aussi et la gestion de la corruption / malédictions apporte vraiment un gros plus au jeu. Finir le premier temple vous demandera déjà de nombreux essais et les développeurs ont déjà annoncé leur roadmap pour les prochains mois avec une amélioration de la diversité des salles, de nouvelles apparences d'armes, de nouveaux temples, etc. Curse of the Dead Gods sera sans aucun doute un des titres à ne pas rater en 2020, pour ma part j'attends la prochaine mise à jour avec impatience.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

D'autres Previews

Laisser un commentaire