Critique

Color Space

Développeur / Éditeur : Lighthaus Inc. – Date de Sortie : 19 mars 2020 – Prix : 9,99 €

Pas de Cinétose / Se joue sans changer de place
Accessible à tous les publics

Folie des librairies depuis un petit temps maintenant, le coloriage détente fait du bien à de nombreuses personnes qui ne savent plus s’occuper sans faire quelque chose de trop important et de concentré. En toute logique, même les écrans se sont emparés de cette idée évidente que colorier nous faisait du bien. Mais concrètement l’idée de pointer la souris sur une case blanche pour la voir prendre la couleur de notre choix n’a jamais été très percutant. Pourtant, au casque virtuel, cela prend pas mal de sens.

Parce que la douzaine d’environnements de Color Space sont intelligemment pensés, l’aspect paisible et reposant du coloriage se voit ici mélé à la découverte de ce que produisent les différentes zones blanches repeintes avec une totale liberté. Colorez cette route et une voiture volante en sortira, faites-en de même avec ce volcan et vous verrez bien ce qu’il adviendra. Les tableaux deviennent plus interactif et amusants à découvrir.

Proposant deux types de palette sur la main gauche (une simple et un nuancier plus ample) et un simple pinceau sur la main droite, Color Space est rapidement compréhensible, très simple d’accès et propose de bons moments de détente simple et efficace.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

C'est tout bête mais ça fonctionne ! À moins de 10 €, certes on perd un peu en bien-être puisque le casque vissé sur la tête apporte son lot de soucis en fonction des gens (le poids du Quest peut faire mal au crâne au bout d'un moment, par exemple). Mais c'est un moment de coloriage qui ne dépasse pas les dix minutes par session et qui nous plonge dans nos propres tableaux, où l'on pose nos couleurs sur de grandes zones cachant en leur sein quelques interactions. Cette recette fonctionne ! Seul le faible nombre de niveaux vient gâcher la fête. Espérons que les développeurs ont prévus quelques ajouts gratuits à venir.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire