Rapide Critique

The Procession to Calvary

Développeur : Jo Richardson – Éditeur : Jo Richardson, SUPERHOT Present 
Date de Sortie : 09 Avril 2020 – Prix : 8.99 €

On le sait tous, le nord et le sud n’ont  jamais pu se piffrer depuis toujours : une grosse guerre aux états unis, PSG vs Marseille, Pain au chocolat vs Chocolatine, tout est prétexte pour la baston, surtout quand il s’agit de terre et de religion à l’époque de la renaissance. Alors que le Nord est gouverné par le tyran Heavenly Peter, Immortal John est son armée sainte roulent sur ce dernier afin d’apporter entre-aide et bienveillance… Après avoir massacré tout le monde. Et c’est là qu’entre Lady “avatar du joueur” (oui elle n’a pas de nom) qui n’a qu’une passion, qu’un seul but dans la vie : tuer des gens.

Alors quand la guerre est officiellement terminée et qu’Immortal John interdit le meurtre, notre Lady est complétement perdue et déprimée jusqu’à ce qu’elle apprenne qu’Heavenly Peter n’est pas mort et qu’il a fui au sud ! À demi-mot de son grand gourou, elle part au quart de tour pour le retrouver et ainsi pouvoir effectuer un dernier meurtre. N’ayez pas peur, nous sommes face ici à une comédie monthypythonesque, où l’absurde a une place prédominante dans l’ensemble des tableaux, tous bien réels datant des années 15XX/16XX par des peintres tel que Rembrandt, Botticelli ou Michelangelo, mais détournés / combinés afin d’y apporté de la vie, des puzzles et surtout encore plus de gag.

Car derrière les innombrables tableaux représentant des scènes dures, vous aurez systématiquement une blague absurde qui l’accompagne, comme la vendeuse de goodies / souvenir au milieu des gens crucifiés aux cris insupportables. Et si la religion prend très cher tout au long du jeu (dont un dénommé Jésus), d’autre thèmes y passent : les campagnes kickstarter (dont le jeu a profité), les éditeurs, les concours de chant, l’animation, etc).

Si le jeu n’est pas très long (comptez trois heures tout au plus), reste que ce seront les trois heures les plus drôles de votre année vidéoludique et ça, ça n’a pas de prix !     

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Crim

Crim

Intégriste gaucher depuis 1983. Les cailloux: GOTY des armes depuis 2013.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire