Critique

Vader Immortal: Episode II

Développeur : ILMxLAB – Éditeur : Disney Electronic Content, Inc. – Date de Sortie : 25 septembre 2019 – Prix : 7,99 €

Pas ou Très peu de Cinétose en mode Téléportation
Quelques jumpscares

Suite d’un premier jeu étonnant à défaut d’être vraiment long et pleinement satisfaisant, ce second épisode nous fait entrer dans le vif du sujet avec un Dark Vador qui joue le rôle de guide pendant la première moitié de l’aventure. On continue à découvrir le mythe qui se cache derrière notre héros et pour ça, il va surtout falloir apprendre à maitriser la force.

Plus que l’utilisation du sabre du premier épisode, c’est désormais la possibilité d’envoyer des objets à distance, de choquer des ennemis, de les projets et d’activer des pièges dans des salles bien confinées (à 180° ou 360°, au choix du joueur pour son confort) qui va faire la différence. Et si c’est jouissif, cela manque toute de même beaucoup de fluidité.

L’histoire tente d’être intéressante mais en 35 minutes de jeu, difficile pour elle de marquer les esprits. Surtout que ce second épisode s’articule autour d’un grand ennemi de Star Wars qui va venir vous faire coucou plusieurs fois, subitement, avec quelques jumpscares bien pensés. Le combat contre ce monstre est néanmoins très décevant, ultra scripté, pas du tout réaliste et manque furieusement de profondeur et d’interactivité pour qu’on en sorte totalement conquis.

Si vous avez déjà pas mal de jeux à votre actif en Réalité Virtuelle, pas sur que ces épisodes vous satisferont pleinement. Il n’y a qu’en arène bonus que l’on s’amuse vraiment, avec la possibilité de jeter son sabre sur les ennemis en utilisant la force. Ne reste plus qu’à voir ce que vaut le troisième épisode…

Encore plus court que le premier épisode, encore moins interactif et intéressant dans ce qu'il raconte, cet épisode 2 manque totalement de subjuguer en proposant un combat mythique finalement très décevant. La force est très amusante à jouer et c'est surtout dans le "dojo", cette arène de vagues d'ennemis successifs, que l'on s'amusera quelque peu. Reste que l'expérience est très belle.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire