Critique

Vader Immortal: Episode I

Développeur : ILMxLAB – Éditeur : Disney Electronic Content, Inc. – Date de Sortie : 21 mai 2019 – Prix : 7,99 €

Pas ou Très peu de Cinétose en mode Téléportation
Accessible à tous les publics / Aucun Jumpscare

Première expérience VR pour beaucoup de monde, puisque vendu en bundle avec l’Oculus Quest à certains moments de l’année, ce premier épisode Vader Immortal fait la part belle au grand méchant de la saga Star Wars dans une expérience s’approchant davantage de la narration que de l’action à proprement parlé… Et le tout en anglais, sous-titré en français !

Les images ci-contre ne rendent, comme d’habitude, pas hommage à la profondeur et la qualité globale d’un titre très sombre mais qui s’en tire avec les honneurs d’un point de vue de l’ambiance. Vous y jouez un contrebandier qui, en plein hyperespace, se voit capturé par Vador et ses sbires dans le but de se servir de vous et de vos secrets pour dévoiler un grand pouvoir ancien qui pourrait bien bouleverser l’avènement du Seigneur Sith.

Mieux scénarisé que les derniers Star Wars et en tous les cas, plus profond ne serait-ce que dans ses 45 minutes de jeu (si vous prenez votre temps), Vader Immortal vous demandera de jouer avec votre environnement dans votre vaisseau, d’assister à pas mal de dialogues à la mise en scène de qualité, mais aussi à deux/trois combats intéressants au sabre. Le reste, c’est de la narration, du walking simulator et de l’activation de bip.boup.bip sur des tableaux de bords et autres interfaces de portes mécaniques à saboter.

Au sabre, la liberté est complète et c’est sans aucun doute ce qu’on retiendra le plus de cette expérience, avec son histoire. On peut renvoyer facilement les projectiles, les éviter, mais aussi jouer du contre et de l’attaque avec un sound design de qualité. En même temps, c’était obligatoire pour un jeu Star Wars. Reste que le tout est quand même très court et nous laisse sur notre faim : si vous pensiez que ce jeu à 8 € était pour une bonne raison l’un des moins chers du magasin en ligne de l’Oculus Store, vous savez désormais pourquoi. Pour une expérience complète, il faudra acheter la suite des épisodes (que nous testerons ici très bientôt).

Une histoire sympathique, un bel environnement visuel et sonore, tout cela n’est pas sans quelques défauts inhérents aux options proposées. Ainsi, il est possible de jouer assis : on vous le déconseille, tant le jeu ne détecte pratiquement rien autour de vous et passe son temps à sursauter. Prendre vos outils et votre sabre sur votre ceinture sera aussi très compliqué dans cette position.

Le jeu propose du 180° ou 360° pour les combats et ça, par contre, c’est extrêmement salutaire. Cela vous permet d’adapter votre zone de jeu, qui se doit par ailleurs d’être assez grande pour vous éviter de frapper un mur en jouant du sabre ou tout simplement d’être correctement reconnu dans l’univers. Enfin, il est possible de se déplacer de deux façons : une en téléportation courte (qui ne procure aucune cinétose ou très peu selon les profils) et un déplacement libre au stick qui, comme d’habitude, peut donner le mal de mer. Néanmoins, ce dernier mode de déplacement semble être clairement le plus à même de retranscrire ce qui se passe à l’écran. Pendant de nombreuses scènes, on a un peu l’impression de couper des moments intenses en se téléportant, alors que le déplacement au stick permet davantage de mise en situation. Alterner entre les deux selon les moments d’action ou de calme peut être une bonne idée, si tant est que votre santé vous le permet. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Porteur d'un scénario franchement intéressant bien que rapide, ce premier épisode vous durera entre 30 minutes et une heure si vous prenez grandement votre temps. Portant davantage vers le jeu narratif expérimental, avec trois réelles scènes d'action assez scriptées, Vader Immortal est néanmoins plutôt subjuguant pour les fans de la franchise. Reste que 8 € et ce, même avec l'ajout d'un mode "Arène" où il est possible de combattre et débloquer des couleurs et style de sabre laser différent, c'est un peu cher. Notez aussi que le jeu est entièrement en Anglais, sous-titré en français !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

1 réflexion au sujet de “Vader Immortal: Episode I”

Laisser un commentaire