Rapide Critique

Dread X Collection

Développeurs : Airdorf Games, Mahelyk, oddbreeze, Strange Scaffold, Scythe Dev Team, Secret Cow Level, Snowrunner Games, David Szymanski, Lovely Hellplace, Torple Dook
Éditeur : Dread X – Date de Sortie : 26 mai 2020 – Prix : 5,69 €

C’est parce qu’Hideo Kojima avait créé PT, le Playable Trailer pour son Silent Hills annulé et ainsi offert au monde la possibilité de teaser un jeu sans vraiment en réaliser un, que les dieux du Jeu Vidéo imaginèrent cette terrible vengeance : vous devez réaliser un Playable Trailer pour votre jeu d’horreur rêvé, en 7 jours et 7 nuits. Le résultat sera publié dans une compilation.

Dread X Compilation est donc le résultat de ce pari un peu fou. Dix mini jeux, où l’angoisse et le dérangeant se partagent parfois à l’humour noir, le sursaut et la surprise. Inutile de vous décrire une à une les dix expériences qui vous attendent, sachez juste qu’on oscille entre le très mauvais et le bon. En effet, certains des concepteurs ont un peu confondu l’horreur et l’horrible. Le tout étant tout de même très bizarre, « arty » et souvent un peu pompeux, mais c’est l’exercice qui veut ça. Évidemment le genre veut que les perspectives soient souvent trompeuses et que bien souvent il ne faut pas franchement se fier aux apparences, et il arrive assez souvent d’être surpris par la tournure que prennent les évènements dans ce qui est parfois une unité de temps et de lieux très réduits. Le message du menu prend son sens : la santé mentale est une construction sociale, et la folie n’est qu’à deux pas.

On a tout de même des choses intéressantes dans le tas, et même si le tout manque carrément de finition et d’optimisation,les jeux n’ayant été réalisés qu’en 7 jours, on peut se laisser emporter par ces petites aventures et regretter sur quelques unes d’entre elles, qu’elles n’aient pas bénéficié de plus de temps et de budget pour être autre chose qu’une bande annonce jouable.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Shutan

Shutan

Rétrogamer dans l'âme, mais ouvert aux nouveautés.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire