Critique

Let's Create! Pottery VR

Développeur / Éditeur : Infinite Dreams – Date de Sortie : 30 avril 2020 – Prix : 19,99 €

Aucune cinétose. Absolument rien à signaler.

De la poterie en VR, évidemment que j’allais tester cela ! L’idée même de créer mes vases et de mettre la main dans la texture façon Patrick Swayze dans Ghost m’enchantait déjà beaucoup, mais si en plus je peux en faire un business…

Pottery VR propose de créer tout d’abord son vase avec la main droite et seulement la main droite, puisque la main gauche sert d’interface. C’est déjà un gros coup pour le réalisme, mais ça ne s’arrête pas là : appuyer sur la gachette permet d’agrandir la forme proche de la main pendant que toucher la texture permet de faire rapetisser cette même forme. La création n’est donc absolument pas réaliste ce qui en soit est assez décevant : pas de risque que cela tombe, pas de possibilités de folies, une symétrie parfaite quoi qu’il arrive, bref… tant pis pour la créativité.

Ensuite, il faut cuire ce pot : un coup dans le four du futur et deux secondes plus tard, il est possible de peindre sa création. Au début on a le droit qu’à quelques couleurs et aucun motif, il faudra acheter cela dans la boutique avec l’argent obtenu… en vendant nos vases aux enchères. C’est avec cet argent qu’il sera possible d’acheter de quoi terminer les vases que nous demandent des clients fixes, par courrier. Des commandes qu’il faudra valider au mieux pour obtenir, là aussi, encore plus d’argent.

Entre chaque commande, le jeu nous force à créer et vendre ce qui est un peu contraignant vu que cela rend Pottery VR extrêmement répétitif. La faute à cette absence de folie dans la création et à cette barrière de la monnaie du jeu qui ne permet pas de s’amuser avec plusieurs motifs dès le début.

Modelage approximatif et simplifié, cuisson en deux secondes, peinture, motifs, vente ou envoi au client : on répète inlassablement ces actions en débloquant, quelquefois, de nouveaux et jolis environnements. C'est très limité, mais les trois heures que j'ai passées dans cette ambiance calme et reposante ne me permettent pas de dire que je fus déçu du voyage. J'en attendais juste sûrement bien davantage.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire