Preview

Rotund Rebound

DĂ©veloppeur / Éditeur : Dahku – Date de Sortie : 21 janvier 2021

Lire la vidéo

Un petit lapin bondit de gauche à droite pour réparer son monde, transformé en véritable désastre écologique et dimensionnel après l’invasion de légumes pas très frais. L’occasion pour les développeurs de nous proposer un jeu de plateformes en die & retry qui a de sérieux points positifs à mettre en avant.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Lapin compris ce qui c'est passé !

Alors le visuel global de ce titre ne fera pas que des conquis, mais les pixels sont aussi propres que le style artistique le permet. Aussi, les animations sont soignées et c’est souvent ce qui fait mouche dans ce titre.

Chaque niveau sera un défi demandant tout d’abord d’être terminé. Et ce ne sera pas une mince affaire tant le level design et ses mécaniques redoublent d’effort pour compliquer la chose.

Que ce soit avec des blocs propulsant notre lapin héros dans un sens comme dans l’autre, des sauts millimétrés, des courants d’airs nous imposant une direction ou des cascades forçant à la navigation fluide entre les obstacles, Rotund Rebound a de bonnes idées et les impose très vite au joueur.

Ensuite, une fois un niveau terminé, il va falloir réaliser deux défis : de temps, tout d’abord, en obtenant la médaille d’or de course, mais aussi de collecte des feuilles dorées.

La petite surprise c’est que ces feuilles à collecter ne se valident en bonus de complétion que lorsque vous les gardez toutes dans votre inventaire. Sauf que sur votre parcours, vous pouvez les dépenser : en faisant grossir votre lapin pour améliorer certains passages ou en achetant un « checkpoint » à certains parapluies placés dans les niveaux. Autant vous dire qu’il va falloir gérer à la perfection son niveau de bout en bout pour espérer collecter toutes les médailles.

Avec tout cela, il en résulte un titre franchement mignon, surtout qu’il semble blindé de petites surprises à découvrir sur la carte du monde. Des défis à débloquer, des étranges parchemins à découvrir et ces sacrées médailles de score et de feuilles dorées à obtenir pour débloquer de nouveaux passages cachés : voilà le programme.

Cette version fut aussi l’occasion de découvrir un Boss, pas bien violent mais en tous les cas très bien animé, amusant et à la mécanique très sympathique pour un premier boss de chauffe.

En l’état, cette démonstration Bref, ça sent quand même très bon pour la version finale ! Ce ne sera certainement pas le jeu de l’année, mais l’amusement risque d’être complètement au rendez-vous.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Previews

Laisser un commentaire