Preview

Hellbound

Développeur : Saibot Studios – Éditeur : Nimble Giant Entertainment – Date de Sortie : 2020

Lire la vidéo

C’est avant tout sur Kickstarter que Hellbound, des Argentins des studios Nimble Giant et Saibot, se sont fait connaitre. En parvenant à obtenir les 40,000 $ qu’ils demandaient aux fans de FPS à l’ancienne, l’équipe a pu donc consacrer pas mal de son temps à la création de ce Fast-FPS inspiré de ce qui sortait dans les années 90.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Presque Rétro

Développé sous Unreal Engine, Hellbound a quand même dès ses premiers pas quelque chose de très peu attirant, une sorte de mélange entre modernité et vieillerie qui ne passe pas très bien. Les ennemis n’ont pas de dégâts localisés mais semblent réagir tout comme si c’était le cas, le framerate est toujours à deux frames de lâcher devant la vitesse du personnage et les armes manquent encore un peu de patate.

Coté sound design aussi, c’est très quelconque voir souvent un peu en deçà des attentes. Mais sur ce seul niveau de preview, par contre, on en a pour son lot de vieux codes de gameplay : des boutons pour ouvrir des portes à l’autre bout d’une carte ou les ennemis se mettront à apparaitre par magie et téléportation, clairement, c’est ça que les fans sont venus chercher.

Etant un grand fan de FPS de tout genres, je dois avouer que l’aspect amateur du projet se voit beaucoup. On est loin du génie d’un Dusk ou d’un Amid Evil. Néanmoins, il y a pas mal de raisons d’espérer un projet final plus qualitatif.

Déjà parce que ça se veut bourrin avec des codes de level design assez bien assimilé dans ce niveau : des zones bien différentes mettent en avant la découverte des différentes armes de façon logique et agréable, avec des vagues d’ennemis parfaitement bien placées. Alors oui, c’est un tutoriel déguisé mais ça fonctionne en tant que démo d’intention.

Néanmoins, avec un jeu financé en juin 2018, voir une version de démonstration aussi simple fait un peu peur. Clairement, on est là devant un vieux build mis au gout du jour, sans doute la même démo que celle proposée aux joueurs ayant financé le jeu sur Kickstarter. Et si elle offre exactement ce que le cahier des charges assurait à ceux qui ont mis de l’argent dedans, cela ne dit pas grand-chose des ambitions de l’équipe ni de sa capacité à livrer une campagne solo approfondie, un paquet de niveaux tous originaux et intéressants et un arsenal d’armes un poil plus original que le trio pistolet/shotgun/mitrailleuse qu’on nous propose ici.

Aussi, Hellbound ressemble beaucoup trop à Doom, que ce soit les nouveaux ou les anciens, et ce à de nombreux moments. Il en tire les couleurs et l’ambiance du Doom moderne et ira jusqu’à proposer un écran de fin directement inspiré du Doom originel. Sincèrement, l’inspiration c’est bien, mais elle est toujours plus agréable quand elle amène de nouvelles choses plutôt que lorsqu’elle sert de justification pour faire la même chose mais « à sa sauce ». Et au rabais, surtout.

Pour l’instant, Hellbound est un Doom Eternal du pauvre qui manque de montrer réellement de quoi il est capable. Néanmoins, l’ambition est palpable et il y a plein de moments où ont se prend au jeu et on y croit réellement avant de tiquer sur un détail un peu trop cliché, un peu trop pauvre, un peu trop convenu. Nous verrons bien si dans les semaines et mois à venir, le projet parvient à sortir davantage du lot et à moins ressembler à ce fangame un peu quelconque qu’il semble être pour l’instant…

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Previews

Laisser un commentaire