Lecture

La Révolution arcade de SEGA De 1945 à nos jours.

Auteur : Ken Horowitz – Traduit de l’anglais par  : Laurent Jardin

Ken Horowitz se voit traduit en France dans cet ouvrage particulièrement intrigant sur l’histoire Arcade de Sega, une histoire que l’on aurait tendance à oublier (alors que c’est finalement l’Arcade qui a sauvé la firme, rappelons-le). Une histoire particulièrement unique qui nous est contée au fil des jeux sortis en bornes. Un livre sympathique… mais qui a aussi ses soucis.

De Pong Tron à Crazy Taxi, « La Révolution Arcade de Sega » nous est donc expliquée jeu après jeu, entrecoupée de moments d’histoire compilant des interviews des créateurs ainsi que des articles de l’époque. C’est sans aucun doute ces moments de récit passionnant nous expliquant la construction de la firme qui rendent ce bouquin précieux pour quiconque veut sa petite anecdote et son moment d’étonnement lorsqu’il comprendra ce que veut dire SEGA, d’où est partie la marque avant d’être le constructeur de consoles de salon que l’on connait tous, ou quels sont les jeux qui en ont inspiré d’autres sans que ce soit forcément évident pour le grand public.

Ces trois grands moments de lecture d’une dizaine de pages sont cependant entrecoupés de beaucoup plus de texte dédié à la plupart des jeux sortis de 1945 à nos jours, comme le titre l’indique. Et ce format-là, en revanche, m’a pas mal sorti de l’ouvrage…

L’idée est plutôt bonne : on prend un jeu, on le décrypte, on explique pourquoi il est important pour l’époque et on passe au suivant. Ainsi, à travers les jeux, on a l’histoire des différentes idées et conception de chez SEGA. Le problème c’est qu’ici, tous les jeux n’ont pas le droit au même nombre de mots pour être couverts (et pourtant certains mériteraient davantage d’anecdotes ou de récit de conception) pendant que d’autres se font sur trois ou quatre pages si ce n’est plus. C’est un peu dommage de se rendre compte à quel point certaines choses sont survolées alors qu’on en attendait davantage.

Aussi, ce principe jeu par jeu casse le rythme de lecture et oblige un peu à avoir toutes les références : c’est le principal souci que j’ai avec cet écrit. Si vous n’avez pas les refs’ visuelles, vous serez rapidement largué. Clairement, je vous conseille d’aller faire un tour du côté d’une bonne vidéo nostalgie sur les différents jeux Arcade de Sega avant de vous lancer dans cette lecture.

Une couverture sublime, une histoire contée dans ses prémices avec talent, gâchée par une construction jeu par jeu qui transforme le récit en catalogue à anecdotes, voila ce qu’est cette « Révolution Arcade de Sega » somme toute très intéressante et pleine d’informations importantes mais qui aurait clairement mérité d’avoir un sommaire plus malin et davantage d’accessibilité. Le livre est passionnant pour ceux qui connaissent déjà beaucoup de son contenu, paradoxalement, alors qu’il risque de laisser les nouveaux venus et les curieux sur le pas de la porte, faute de clés pour y entrer.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire