Preview

Blightbound

Développeur : Ronimo Games – Éditeur : Devolver Digital – Date de Sortie : 2021

J’avais été emballé par l’annonce de Blightbound. Jouable à 3 en coopération, le jeu est un beat’em up avec du loot et de la personnalisation de héros. L’accès anticipé a débuté il y a un peu plus d’un mois, il est donc temps de faire un premier point et de vérifier si la recette fonctionne.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Perdu dans le brouillard

Il y a plusieurs décennies, un groupe de guerriers légendaires a éliminé le terrible Shadow Titan. Malheureusement leur joie a été de courte durée car de son corps s’est échappé un brouillard qui corrompt depuis toutes les créatures vivantes qu’il touche. Les joueurs incarnent des héros tentant de repousser le mal et découvrir  comment faire disparaître la brume.

Graphiquement le titre est vraiment joli avec un mélange de 3D et d’éléments peints à la main. La gestion des lumières est bonne et les animations dans les environnements renforcent l’immersion.

Chaque joueur a un rôle spécifique et les 3 classes disponibles sont évidemment complémentaires. Le guerrier peut bloquer les coups et provoquer les ennemis, le mage peut soigner ses compagnons et l’assassin peut interrompre ses adversaires. L’archétype joué est tiré au sort en début de partie, donc si vous enchainez les donjons vous aurez l’occasion de jouer un peu tous les personnages ce qui est très bien pour comprendre leurs possibilités et limitations.

Chaque héros possède une attaque basique, une attaque fonctionnant avec un système de combo ou mana, deux pouvoirs uniques ainsi qu’un pouvoir ultime dévastateur. Les temps de recharge sont assez longs et il faudra gérer au mieux vos ressources pour vous adapter aux dangers rencontrés. Les héros possèdent également un pouvoir de déplacement permettant de se mettre rapidement hors de danger ou au contraire de foncer dans le tas.

Pour varier les plaisirs vous débloquerez de nouveaux héros en jouant. Ils seront toujours de type guerrier, mage ou assassin, mais auront des pouvoirs et bonus passifs différents. La seconde assassin pourra par exemple se propulser dans les airs pour plonger sur ses ennemis au lieu de disparaître via un fumigène et ses dégâts augmenteront à chaque coup porté plutôt qu’avoir un bonus de dégâts lorsqu’elle attaque dans le dos.

Reconstruction

Au cours de vos missions vous délivrerez des villageois prisonniers qui viendront s’installer dans votre ville et feront à terme monter sa réputation, attirant ainsi différents PNJs importants. Le marchand pourra par exemple acheter l’équipement et les ressources dont vous n’avez pas besoin et vous proposera des fournitures assez variées. Le forgeron pourra créer des objets puissants si vous lui fournissez les matières premières ainsi que de l’or.

L’équipement a une place très importante dans Blightbound, c’est principalement ce qui fera la différence entre un héros débutant et un vétéran. Les personnages montent de niveau lorsqu’ils réussissent une mission et vous aurez quelques points à répartir dans différentes caractéristiques mais ce seront les objets et leurs bonus qui impacteront vos performances en jeu (plus de coups critiques, plus de points de vie, temps de recharge réduits, etc.).

Le craft rappelle un peu ce qui se fait dans DOTA 2. Il faut combiner plusieurs objets entre eux pour en créer des versions plus puissantes. Évidemment, plus l’objet sera rare et plus il demandera des ressources spécifiques qu’il faudra récupérer sur les boss du jeu. Vous choisirez donc très souvent la prochaine mission en fonction de ce dont vous avez besoin.

Le problème est qu’il n’y a que très peu de niveaux pour le moment et qu’ils sont fixes. Vous aurez donc très rapidement l’impression de faire toujours et encore la même chose. Le pire est que chaque “donjon” est découpé en de multiples petites zones, il y a donc constamment des temps de chargement pénibles.

Autre chose, les sensations de combat ne sont pas très bonnes. Les temps de recharge des compétences sont longs et surtout je trouve que les coups manquent d’impact. On a du mal à voir si on touche un ennemi ou si on est touché. Pour un jeu dont le cœur du gameplay est le beat’em up c’est réellement un problème, j’espère qu’ils modifieront ça pour que l’ensemble soit plus dynamique et précis.

Les développeurs ont annoncé qu’ils travaillent pour ajouter des bots car pour le moment il faut obligatoirement un groupe de 3 joueurs pour partir au combat. Je ne vais pas vous mentir, suivant l’heure de la journée il peut être très difficile de trouver du monde. En plus si un des joueurs a une déconnexion la mission est un échec pour tout le monde, les 2 autres n’ont pas la possibilité de terminer ni d’attendre que la personne se reconnecte, c’est un choix “étrange”. Pas mal de bugs ont par contre déjà été corrigés, comme la réputation qui ne montait pas chez tout le monde ou de gros problèmes de synchronisation.

Blightbound est un titre plein de promesses mais pour le moment il souffre d'importantes lacunes. La DA est magnifique mais les sensations de combat manquent cruellement de punch et le fait de vider en boucle les mêmes niveaux en espérant récupérer les ressources manquantes pour améliorer son équipement devient vite lassant. J'espère sincèrement que l'équipe réussira à profiter de l'accès anticipé pour améliorer la formule car je me voyais déjà enchainer les donjons pendant des heures et des heures avec des amis, mais en l'état j'ai vite abandonné.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

1 réflexion au sujet de « Blightbound »

Laisser un commentaire