Rapide Preview

Arboria

Développeur : Dreamplant – Éditeur : All in! Games
Date de Sortie Prévue : 2021

Développé par Dreamplant, un studio polonais, Arboria est un roguelite d’action en vue à la troisième personne situé dans un univers de dark fantasy.

L’Arbre Père se meurt, rongé par une maladie. En tant que guerrier Yotun vous allez devoir plonger vers les terres de Durnar pour éliminer toutes les menaces et soigner ses racines.

L’ambiance est vraiment étrange et j’aime beaucoup le fait que les artistes aient pris des risques en proposant un univers dépaysant peuplé de trolls hideux et de fées très loin des clichés habituels.

Chaque essai est unique, toutes les zones sont générées procéduralement et votre personnage va trouver sur sa route des armes symbiotiques avec lesquelles il pourra fusionner pour gagner en puissance. L’idée est bonne et c’est plutôt sympa de voir son guerrier se transformer peu à peu.

La difficulté est assez élevée et il faudra un peu d’entrainement pour utiliser au mieux les différents types d’attaques, les pouvoirs récupérés ainsi que le système d’esquive / roulade. Les ennemis sont vraiment nombreux, ils sortent de cocons disséminés un peu partout dans les cavernes et si vous avancez sans trop faire le ménage vous aurez de fortes chances de finir encerclé par une horde de “moustiques” en colère.

Pour soigner les racines vous devrez rester à proximité et repousser plusieurs vagues d’ennemis le temps que la guérison se termine. Vous obtiendrez alors un bonus à utiliser plus tard pour améliorer votre personnage (dégâts, armes et compétences de départ…).

Côté réalisation le jeu est plutôt joli mais il est par contre mal optimisé pour le moment. Je regrette également le manque de bruitages, le fait que les dialogues s’enchainent automatiquement sans forcément laisser le temps de lire, qu’il n’y ait pas plus d’icônes sur la minimap pour signaler les endroits pour se soigner par exemple et plein d’autres petites choses qui rendraient l’expérience bien plus agréable.

L’accès anticipé propose un seul biome de trois étages avec une poignée d’ennemis différents et malheureusement pas de boss. La génération a beau être procédurale, le sentiment de répétitivité arrive vite. Le jeu reprend par contre une bonne idée de Rogue Legacy, le guerrier généré à chaque début de partie peut avoir des traits bénéfiques (plus de dégâts avec certaines armes, plus de cristaux…) ou négatifs (myope, daltonien…).

Je redonnerai sa chance au jeu d’ici quelques mois mais en l’état je ne le conseille pas. L’idée est intéressante, l’univers aussi mais il manque encore vraiment beaucoup de choses pour tenir le joueur en haleine plus d’une heure ou deux.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

D'autres Previews

YAGA

Laisser un commentaire