Rapide Preview

Tesla Force

Développeur / Éditeur : 10tons Ltd
Date de Sortie : 05 aout 2020 – Prix : 14,99 €

Tous les geeks aiment Nikola Tesla, ce fameux chasseur de monstres, tueurs de Dieux Très Anciens et savant à ses heures perdues. Vous pourrez le retrouver, accompagné de Marie Curie, Mary Shelley et H.P. Lovecraft (Ces deux derniers ne sont pas encore disponibles), dans Tesla Force. Un Rogue Like Twin Sticks Shooter survitaminé aux armes électriques, explosions nucléaires et robots double gatling. Ce dernier est tellement puissant que vous allez passer une grande partie de votre temps à récolter ses 4 morceaux dans le niveau afin d’accomplir tout ou partie de l’objectif aux manettes de cet outil de mort qui vous rend presque invincible quelques dizaines de secondes.

Cette boucle de gameplay est celle que vous ferez sans arrêt en début de run, puisqu’une fois le robot à la fin de son timer, ses pièces se retrouvent de nouveau éparpillées dans le niveau, libre à vous de les récolter pour continuer votre massacre. Heureusement, une fois à pied vous n’êtes pas sans défense, entre les deux armes à munitions illimitées que vous portez, des mods temporaires pour améliorer celles-ci et des pouvoirs très utiles mais limités en utilisation, votre équipement évoluera rapidement. En plus de votre arsenal offensif, vous aurez aussi droit un bon lots de pouvoirs passifs, malheureusement assez communs. Du coté des ennemis, une horloge -of doom- tournera dès que vous serez dans un niveau, elle leur donnera une amélioration à chaque fois que son aiguille aura fait un tour. A vous de calculer si vous voulez quitter le niveau rapidement ou farmer un peu les cristaux au risque de voir vos opposants devenir plus forts pour le reste de votre run. Ces fameux cristaux vous serviront à améliorer vos personnages, une fois revenus à votre camp de base, aux pieds d’une énorme bobine Tesla. Notons la présence d’un mode multijoueur en local jouable à 4, ce qui est rare dans ce type de jeu, qui apporte un peu de plaisir inattendu.

Malgré tout cela, les upgrades restent assez habituelles parmi les Rogue Like actuels et c’est le plus gros défaut de ce titre. Même si on y passe du bon temps, qu’il est nerveux, agréable à prendre en main et surtout très gratifiant, ce qu’il propose est trop commun pour sortir du lot. Un nombre de type de mission si ridicule qu’on peut faire 3 fois de suite la même et des cartes générées aléatoirements tellement similaires qu’elles accentuent cette répétitivité. Toutefois n’oublions pas qu’il s’agit d’un early access et que tout cela va sans doute s’étoffer au fil du temps en espérant que celà lui permette de tirer son épingle du jeu.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Sarafan

Sarafan

Barbu fan absolu de Castlevania : Symphony Of The Night. Donnez-lui un perso qui évolue, une bonne histoire ou une torche de redstone, et il sera aux anges.

Laisser un commentaire