Rapide Critique

Inertial Drift

Développeur : Level 91 Entertainment – Éditeur : PQube Limited
Date de Sortie : 11 Septembre 2020 – Prix : 19,99 €

Puisque j’avais bien aimé la démo, je me suis dit que ce serait bien de jeter un coup d’œil à la version finale d’Inertial Drift histoire de voir ce que le jeu a sous le capot.

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout, la grosse particularité de ce jeu de course est que les voitures se pilotent avec les deux sitcks de la manette. Celui de gauche sert à tourner (jusque là rien de surprenant) et celui de droite gère le drift, ce qui permet de se mettre facilement en travers pour prendre des virages millimétrés en frôlant les murs. Une fois le système maîtrisé les sensations sont incroyables et c’est un véritable bonheur d’enchaîner les virages serrés et les épingles à cheveux à pleine vitesse !

La campagne se concentre sur quatre amis passionnés d’automobile et de vitesse. Souhaitant participer au Grand Prix Estival ils vont visiter divers lieux pour s’entraîner et progresser. Ce sera l’occasion de croiser et de défier divers PNJ. Les épreuves sont relativement variées : time attack, duel, défi de style où vous devrez piloter avec panache, etc. Par contre c’est un peu dommage de devoir enchaîner les épreuves d’un même circuit avant de passer au suivant car on a l’impression de faire plusieurs fois la même chose. Concrètement, 3 tours en time attack puis 3 tours en duel contre un adversaire, on a surtout l’impression d’avoir fait 6 tours à pleine vitesse.

J’aime énormément la DA du jeu avec ses couchers de soleil et ses villes gorgées de néons. Côte, montagne, temple… les environnements sont variés et plaisants à découvrir. C’est par contre dommage qu’il n’y ait pas plus de tracés. 10 circuits à parcourir dans les deux sens ça fait assez peu, même si bien entendu vous pourrez passer des heures et des heures à obtenir le meilleur chrono possible et prendre la tête du classement en ligne.

En progressant dans la campagne vous débloquerez également des défis à relever dans un mode spécifique pour déverrouiller les 16 voitures du jeu. Réparties en 3 catégories, elles sont vraiment très différentes les unes des autres et si certaines partiront en drift dès que vous pousserez le stick droit, d’autres nécessiteront de mettre au préalable un gros coup de frein.

Au final j’ai bien aimé Inertial Drift. La conduite avec les deux sticks est originale et excellente, l’ambiance également et en montant un peu la difficulté le jeu propose un challenge relevé. C’est juste dommage qu’il n’y ait pas quelques circuits de plus pour continuer à brûler la gomme !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire