Rapide Critique

WRC 10

Bestio
Publié le 9 octobre 2021

Développeur

KT Racing

Éditeur

Nacon

Date de Sortie

2 septembre 2021

Prix de lancement

49,99 €

Testé sur

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Pour fêter dignement les 50 ans du championnat du monde des rallyes, WRC 10 promet un contenu encore plus fourni qu’habituellement avec l’ajout de 4 nouveaux rallyes (Estonie, Croatie, Belgique et Espagne), les 52 équipes officielles de la saison 2021, 120 spéciales et surtout un nouveau mode permettant de revivre des épreuves marquantes de la discipline.

Je n’avais pas eu l’occasion de tester le 9ème épisode, mais je dois bien avouer ne pas avoir été dépaysé en arrivant sur le menu. Les habitués retrouveront l’excellent mode carrière propre à la licence. Vous débuterez en WRC Junior ou WRC 3 et le but sera, année après année, de gravir les échelons pour remporter le titre de champion du monde WRC.

Pour cela il faudra non seulement piloter correctement, mais également gérer au mieux son staff en recrutant des météorologues, des mécaniciens, des financiers, etc. Chacun a un rôle spécifique et vous octroiera des bonus. Au fil du temps vous récupérerez également des points d’expérience à investir dans un immense “arbre de talents” permettant d’améliorer leurs capacités (le météorologue pourra ainsi prévoir le temps de la spéciale entière plutôt qu’uniquement le premier tiers).

D’autres choses seront également à surveiller, comme la trésorerie, le moral de l’équipe et la confiance du constructeur. Accumulez trop d’échecs et votre carrière risque de s’arrêter prématurément. Autre point important, ce sera à vous de gérer le calendrier des épreuves. Certaines sont imposées (les rallyes officiels), les autres seront à choisir : repos pour l’équipe, journée de formation, test constructeur, etc.

Si je n’ai pas vu de grosses différences entre le mode carrière de WRC 8 et celui du 10, je dois bien avouer qu’il est toujours aussi efficace et que c’est un réel plaisir de progresser petit à petit, d’autant plus que vous pourrez même créer une livrée personnelle pour habiller la voiture.

À côté de ça niveau multijoueur vous retrouverez des épreuves quotidiennes, des épreuves hebdomadaires, la possibilité de créer un club et de défier d’autres joueurs, le mode écran partagé pilote / copilote pour jouer avec un ami, etc. C’est vraiment très complet !

Nous arrivons donc au principal ajout de ce 10ème épisode : le mode 50ème anniversaire. Les fans de rallye seront ravis de pouvoir revivre 15 spéciales mythiques de 1973 à 2019. Incarner Michèle Mouton à Sanremo en 1981 à bord de son Audi quattro A1 fait vraiment plaisir ! Par contre attention, si pour le reste du jeu vous pouvez choisir la difficulté, ces épreuves sont fixes et la barre est assez haute, ce ne sera pas facile de tout débloquer.

Niveau gameplay et graphismes je n’ai pas grand chose à redire, la prise en main au volant est excellente et les environnements et situations sont vraiment variés. La météo dynamique oblige à s’adapter en permanence, certains rallyes sont magnifiques avec des changements fréquents de surface et de largeur de piste et en fouillant un peu les réglages chacun pourra trouver sa zone de confort entre arcade et simulation.

Au final, même si le jeu n’a pas évolué tant que ça depuis les épisodes précédents, l’ajout du mode 50ème anniversaire est une excellente idée qui ravira tous les fans de rallye. Le mode carrière est toujours aussi solide et WRC 10 regorge de contenu avec de nombreuses spéciales, plus d’une cinquantaine de véhicules, un multijoueur complet, etc. Il se hisse donc sans problème comme un des meilleurs jeux de rallye actuels.

WRC 10

Laisser un commentaire