Rapide Critique

Nuclear Blaze

Bestio
Publié le 6 novembre 2021

Développeur

Deepnight Games

Éditeur

Deepnight Games

Date de Sortie

18 octobre 2021

Prix de lancement

8,99 €

Testé sur

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Développé en solo par Sébastien “Deepnight” Bénard (un ancien de Motion Twin ayant travaillé entre autres en tant que lead dev et game designer sur Dead Cells), Nuclear Blaze est un jeu d’action en 2D mettant en scène un petit pompier chargé de plonger au cœur de l’action pour éteindre au plus vite les incendies.

L’idée de départ était de profiter d’une game jam pour créer un jeu que son fils de 3 ans apprécierait. Les retours ont été très bons, il a donc décidé de continuer à travailler dessus pour sortir une version bien plus complexe et poussée.

Le jeu commence alors que vous sautez d’un hélicoptère vers un site à protéger. Rapidement vous vous rendez compte que vous pénétrez dans une installation militaire non répertoriée où s’est déroulée une expérience étrange sur un organisme appelé “Anomaly-1866”.

Le gameplay est simple, une touche sert à sauter, l’autre à activer votre lance-incendie pour éteindre les départs de feu. Au fil de votre progression vous récupérerez de nouvelles capacités pour effectuer une roulade, orienter votre lance à la verticale pour créer une douche vous protégeant temporairement des flammes, etc.

Graphiquement le pixel art est magnifique et les effets ajoutés donnent une excellente impression de chaleur lorsque des feux sont encore présents à l’écran. L’histoire est contée via des notes à récupérer sur les ordinateurs des scientifiques du complexe. Ce n’est pas envahissant et ça permet si ça vous intéresse d’apprendre ce qu’il s’est passé avant votre arrivée.

La difficulté se corse petit à petit grâce à un level design très malin. Les zones de départ sont rapides à sécuriser, par la suite vous devrez préalablement éteindre le courant, activer des sprinklers, etc. Des options sont d’ailleurs présentes pour faciliter le jeu (points d’armure supplémentaires, réserve d’eau plus importante…) ou au contraire le rendre plus dur avec le feu qui se propage plus rapidement. J’aime bien ce genre d’ajustements permettant à tout le monde de s’amuser. Et pour rester sur l’idée de départ, Nuclear Blaze propose un mode enfant avec des commandes simplifiées et un pompier invincible qui doit éteindre des feux et sauver des chatons dans de petits niveaux conçus spécifiquement. Je l’ai fait tester à mon fils de 3 ans, ça fonctionne parfaitement, il s’est éclaté !

Au final c’est du tout bon pour cette première réalisation en solo de Deepnight. Même si j’aurais aimé rester un peu plus longtemps dans le complexe (j’ai du boucler l’aventure en 1h30), j’y retournerai avec plaisir pour découvrir tous les secrets et sauver les animaux que j’ai ratés. Beau, maniable, doté d’une courbe de difficulté bien travaillée, si vous aimez les jeux d’action en vue de côté vous pouvez foncer.

Nuclear Blaze

Laisser un commentaire