Rapide Critique

Nobody Saves The World

Bestio
Publié le 12 février 2022

Développeur

DrinkBox Studios

Éditeur

DrinkBox Studios

Date de Sortie

18 janvier 2022

Prix de lancement

20,99 €

Testé sur

PC

J’avais adoré les deux Guacamelee ! de DrinkBox Studios. Une direction artistique totalement folle, des dialogues amusants et surtout un gameplay aux petits oignons. J’étais donc super heureux lorsqu’ils ont annoncé travailler sur un nouveau jeu. Quand le premier trailer est sorti j’ai eu du mal à comprendre ce que je voyais. Ça ressemblait un peu à un Zelda 2D en vue de dessus… mais avec un personnage principal changeant constamment. Et effectivement, Nobody Saves The World est exactement ça !

Le joueur incarne « Personne », un homme sans trait particulier qui, suite à un coup du destin, se lance à la recherche du seul magicien assez puissant pour repousser la Calamité qui recouvre peu à peu le monde. Pour l’aider dans sa tâche, pas grand chose si ce n’est une baguette magique lui permettant de changer de forme : rat, limace, tortue, robot, chevalier, au total ce seront une quinzaine de transformations à débloquer peu à peu.

Chaque forme possède ses propres spécificités. La limace laisse par exemple de la bave au sol ralentissant les ennemis, la tortue peut nager, le rat peut se faufiler dans certains conduits et empoisonner ses adversaires, etc. Et si vous vous posiez la question, oui, vous devrez toutes les jouer pour progresser dans le jeu. Chacune est notée de F à S et vous devrez accomplir différents défis pour les améliorer (toucher x ennemis avec le tir chargé de la limace plusieurs fois, esquiver x projectiles…). Chaque classe a un pré-requis, déverrouiller le Robot nécessitera par exemple d’avoir la Tortue, le Moine et le Zombie au moins au rang C.

Pour retrouver le grand Nostramagus, vous devrez collecter des fragments de gemme pour réactiver un portail magique. Il faudra donc traverser pas mal de donjons plein à craquer d’ennemis et affronter quelques boss plutôt coriaces. À vous d’utiliser au mieux le changement de formes pour vous adapter à chaque situation, surtout que le jeu comporte un système d’effets élémentaires. Certains monstres possèdent un bouclier que vous devrez casser avant de pouvoir leur infliger le moindre dégât en utilisant une attaque jaune, verte, orange ou violette.

La carte du monde est assez grande et regorge de PNJs et de secrets en tous genres. Je vous conseille d’ailleurs de parler à toutes les personnes rencontrées. D’une part car les dialogues sont souvent drôles et d’autre part car elles peuvent vous donner des missions secondaires permettant de faire grimper votre jauge d’expérience. Ce sera également l’occasion de visiter pas mal de donjons secondaires ajoutant parfois des règles supplémentaires (pas de soin, projectiles lorsque vous frappez les ennemis, etc.).

Niveau gameplay le jeu est très plaisant avec des pouvoirs vraiment variés et c’est un véritable bonheur de découvrir chaque nouvelle forme, surtout que certaines sont hilarantes. Au bout d’un moment vous pourrez d’ailleurs les personnaliser car si chacune possède un passif et un actif fixes, le reste est modifiable. Vous pourrez également augmenter leur efficacité en utilisant les points de compétence récupérés durant votre aventure. Vous avez toujours rêvé de jouer une tortue tirant à l’arc et bloquant les attaques avec un bouclier ? Aucun souci !

Graphiquement DrinkBox Studios rend une fois de plus une copie impeccable avec une DA très colorée et des animations au top. L’exploration du monde est intéressante et on a hâte de voir ce que chaque nouvelle zone va nous réserver. La bande-son composée par Jim Guthrie sans être incroyable remplit bien son rôle et accompagne tranquillement l’aventure.

J’ai passé un très bon moment avec Nobody Saves The World. J’ai mis une quinzaine d’heures à boucler l’aventure principale, sans effectuer toutes les quêtes ni monter les réputations (parce que oui, vous rejoindrez également divers groupes). Chaque nouvelle forme octroie des possibilités supplémentaires et pousse à progresser toujours plus pour voir la suite. Si vous cherchiez un jeu d’action / aventure en vue de dessus, je vous conseille d’y jeter un œil, il devrait vous plaire.

Ex-Zodiac
Ex-Zodiac

Le retour de Starfox

Archvale
Archvale

Zelda x Enter the Gungeon

Laisser un commentaire