Rapide Critique

Overhaul

Bestio
Publié le 27 octobre 2022

Développeur

Bread Panda

Éditeur

Bread Panda

Date de Sortie

14 octobre 2022

Prix de lancement

11,99 €

Testé sur

PC

Développé par le tout nouveau studio français Bread Panda Games, Overhaul est un dungeon crawler un peu particulier. À la place des habituels ennemis à éliminer, chaque salle propose une ou deux grilles de futoshiki à résoudre. Si vous ne savez pas ce que c’est, pas de panique, je ne le savais pas non plus avant de lancer le jeu. En gros c’est comme le très populaire sudoku, une seule fois la même valeur par ligne et par colonne, sauf qu’il peut ici y avoir des inégalités indiquant par exemple que telle case est forcément supérieure à telle autre case. En se servant de ces indices et des chiffres déjà placés, à vous de compléter le reste.

Nous dirigeons donc Ikalee, un jeune homme courageux qui décide d’explorer la vieille centrale électrique située à côté de son village pour la remettre en marche et améliorer la vie de tous les habitants. Le problème est que le lieu est abandonné depuis de nombreuses années et que des plantes hostiles s’y sont développées.

Comme je l’avais dit en introduction, vous allez devoir résoudre des grilles de futoshiki pour progresser. Celles-ci peuvent être de trois tailles différentes 3×3, 4×4 ou 5×5. Le début est évidemment très facile, mais rapidement vous devrez en même temps esquiver des chutes de pierres, faire attention aux plantes lanceuses de bananes, à celles qui tirent des laser, etc. Sans compter qu’il faudra parfois résoudre les énigmes en temps limité sous peine de subir un point de dégât ou activer des plaques de pression pour révéler certaines zones.

Au fil de votre progression vous obtiendrez différents bonus pour vous aider : bouclier qui encaisse une attaque, augmentation de force pour déterrer plus vite les végétaux, point de vie supplémentaire et bien d’autres choses. Une fois une salle complétée, vous aurez le choix entre différentes destinations avec un aperçu de leur difficulté (de 1 à 4). Le donjon est généré procéduralement à chaque partie et le nombre de salles différentes est vraiment énorme, même après quelques heures il est rare de retomber exactement sur la même.

Entre deux essais vous pourrez dépenser l’électricité récoltée pour obtenir différents bonus de départ ou ajouter de nouveaux éléments qui auront une chance d’apparaître dans la centrale. Et si vous avez gagné votre précédente partie, une nouvelle espèce de plante sera également ajoutée (toutes ne sont pas belliqueuses fort heureusement).

Le mélange action / réflexion fonctionne parfaitement. Je ne suis pas spécialement adepte de puzzle mais j’ai trouvé la formule vraiment addictive. J’ai enchaîné les parties pour débloquer la vraie fin et tout déverrouiller. Le choix de la difficulté de la zone suivante permet à tout le monde de s’amuser et peu à peu on se surprend à tenter un challenge un peu plus difficile qu’à la partie précédente (ou c’est le jeu qui choisit pour nous en ne nous laissant le choix qu’entre une porte 3 et une porte 4 ha ha ha). Bravo à toute l’équipe Bread Panda Games. Pour un premier essai c’est un véritable succès avec un jeu original et très joli !

Laisser un commentaire