Rapide Critique

Swordship

Bestio
Publié le 5 janvier 2023

Développeur

Digital Kingdom

Éditeur

Thunderful Publishing

Date de Sortie

5 décembre 2022

Prix de lancement

19,99 €

Testé sur

PC

Si le terme dodge’em up dont Digital Kingdom les développeurs de Swordship se servent pour décrire leur jeu ne vous dit rien, c’est normal car je ne crois pas l’avoir déjà vu auparavant. C’est pourtant la définition parfaite du titre, vous allez passer votre temps à esquiver des projectiles et explosions en tous genres.

Dans un futur sinistre, l’humanité s’est réfugiée au fond de l’océan dans trois gigantesques cités sous-marines suite à la montée des eaux. Mais certains ont été rejetés par manque de place. Vous êtes l’un de ces parias, bien décidé à survivre en dérobant les conteneurs remplis de biens et ressources qui transitent entre les cités.

À bord de votre Sworship (un hors-bord qui peut plonger un court instant sous l’eau) vous allez donc partir en quête de ces conteneurs, défendus par des tourelles, mines et autres engins militaires. Mais contrairement à ce qu’on a l’habitude de faire (tirer sur tout ce qui bouge), le bateau n’est pas armé, il faudra donc zigzaguer pour que les ennemis se détruisent les uns les autres en essayant de vous viser. Ce n’est vraiment pas simple au départ, mais je dois bien avouer que quand tout explose suite à un petit plongeon sous l’eau à la dernière seconde c’est plutôt jouissif !

Le jeu est découpé en diverses zones et à la fin de chacune d’elles vous aurez le choix entre vendre les conteneurs pour obtenir plus de points, ou les garder pour obtenir des vies supplémentaires et une amélioration passive (collecter un conteneur offre maintenant une cellule d’énergie, les cellules d’énergie sont attirées de loin, le swordship résiste plus longtemps au feu, etc.).

À la fin de votre run, en fonction des points récoltés vous débloquerez plein de nouvelles choses : nouveaux types de swordships (pas d’amélioration passive mais vies supplémentaires doublées, possibilité d’électrifier les ennemis…), nouveaux types d’ennemis, difficultés plus élevées rapportant plus de points, nouveaux passifs, effets météo, etc. Par contre attention, ce sont des paliers à atteindre, il faudra donc forcément jouer de mieux en mieux pour débloquer les dernières récompenses.

Au final Swordship est très original. Le fait de ne pas pouvoir tirer change absolument tous les réflexes habituels et votre placement sera ici primordial. Très axé scoring, il faudra voler un maximum de conteneurs pour faire exploser le compteur de points et/ou bénéficier de vies et bonus passifs supplémentaires. J’ai beaucoup aimé, félicitations à toute l’équipe et d’après leur dernier message ils vont ajouter pas mal de choses au jeu dans les prochains mois, j’ai hâte !

Tinykin
Tinykin

Dose de bonne humeur garantie !

Laisser un commentaire