Rapide Preview

Dwarves: Glory, Death and Loot

Bestio
Publié le 24 août 2023

Développeur

ichbinhamma

Éditeur

ichbinhamma, Gamersky Games

Date de Sortie Prévue

2024

version testée

accès anticipé

Testé sur

PC

Sorti en accès anticipé il y a quelques jours, Dwarves: Glory, Death and Loot vous met comme son nom l’indique à la tête d’une troupe de nains à la recherche de gloire et d’objets précieux. Vous allez principalement alterner entre deux phases. Dans la première vous dépenserez votre argent pour recruter de nouveaux nains et les équiper. Dans la seconde vous les regarderez affronter les groupes d’orcs que vous aurez choisis comme adversaires. Tout est automatique, vous pourrez uniquement sonner la retraite si vous voyez que la rixe est mal engagée. Mais détaillons tout ça, car c’est évidemment plus profond que juste cliquer sur quelques boutons et attendre.

Le cœur du jeu est clairement la gestion de votre troupe. Vous pouvez avoir jusqu’à 10 membres simultanément, chacun étant noté via différentes statistiques (force, dextérité, vitesse…). La classe d’un nain est déterminée par l’arme qu’il porte. Donnez-lui une hache à 2 mains et ce sera un guerrier, un arc un archer, un bâton de foudre un magicien et ainsi de suite. 7 classes basiques (+5 avancées) sont disponibles, sachant que les points de caractéristiques gagnés lors d’une montée de niveau dépendent de la classe, veillez donc lors du recrutement à profiter des prédispositions de départ des nains. En plus des armes, ils pourront également porter un casque et des épaulettes, de quoi être parés au combat.

Vous pourrez trouver tout ce qu’il faut dans la boutique, sauf que les articles ne sont pas fixes. Trois emplacements sont disponibles, pouvant contenir soit une rencontre (vous verrez alors le groupe de vilains orcs à pourfendre), soit un équipement. Si les propositions ne vous conviennent pas, vous pouvez les relancer mais ça vous coûtera un peu d’argent. Il faudra d’ailleurs raidement penser à améliorer la boutique car un système de rareté est présent (normal, magique, rare…) et au départ vous n’y trouverez que des objets gris.

Une fois les emplettes terminées, il est temps de passer au combat. Choisissez bien vos adversaires car en fonction de la composition de votre troupe, certains ennemis peuvent être réellement coriaces. Vous pouvez avoir une estimation de la difficulté en regardant le montant de la prime si vous réussissez à les battre, ainsi que les points d’expérience que vous nains obtiendront. Une fois que l’affrontement commence, vous ne pouvez plus rien faire, juste attendre qu’un camp ou l’autre soit décimé (il est possible d’accélérer le temps).

Votre troupe est victorieuse ? Bravo, à vous le butin et l’expérience ! Au fil de votre avancée dans le jeu vous débloquerez de nouvelles possibilités. La forge pour fusionner 4 objets identiques et obtenir la rareté supérieure, une salle d’entraînement pour choisir la formation de votre groupe et donner quelques indications comme le fait de rester groupés pour que les plus rapides attendent les plus lents, les raids où vous pourrez affronter de très puissantes créatures ou encore l’arbre passif où vous pourrez dépenser vos gemmes pour que vos nains soient plus puissants dès le départ.

Car je ne l’ai pas dit, mais si vous perdez un combat la partie s’arrête et vous devez recommencer à zéro (tout en bénéficiant des lieux et fonctionnalités précédemment débloqués). Tous les 10 combats vous affronterez un groupe plus coriace et en cas de victoire vous obtiendrez non seulement un bon butin, mais surtout les fameuses gemmes à dépenser dans l’arbre ainsi qu’une relique à choisir parmi trois à donner à un de vos nains. Les pouvoirs sont vraiment intéressants comme le fait de revenir à la vie, obtenir des résistances élémentaires, plus de pièces d’or, etc.

Si vous aimez vivre dangereusement (et obtenir trois fois plus de gemmes), vous pouvez au départ choisir le mode « death ». Dans ce cas un nain qui tombe au combat est définitivement éliminé, alors qu’en normal il suffit qu’un membre de votre troupe survive pour que tout le monde soit d’attaque pour l’affrontement suivant. Honnêtement je vous conseille de choisir ce mode le temps d’obtenir quelques bonus et que vos nains même fraîchement recrutés tiennent la route, ça permet d’accélérer la progression globale. Le développeur travaille d’ailleurs sur l’ajout de défis et succès pour obtenir plus de gemmes rapidement.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré Dwarves: Glory, Death and Loot. Une fois qu’on a bien saisi les mécaniques le jeu est très fluide et devient rapidement addictif. Allez, une dernière expédition et j’arrête !

En Garde!
En Garde!

D’un V qui veut dire Volador

Slayin DX
Slayin DX

Découpage de monstres à la chaîne

Laisser un commentaire