Rapide Critique

The Mageseeker – A league of Legends story

Crim
Publié le 13 mai 2023

Développeur

Digital Sun

Éditeur

Riot Forge

Date de Sortie

18 avril 2023

Prix de lancement

30 €

Testé sur

PlayStation 5

L’expérience League of Legends de votre serviteur se résume à 3 parties avec beaucoup trop d’insultes ainsi qu’à l’incroyable série Arcane, donc on peut dire que je suis très peu familier avec LoL. Pourtant, chacune (ou presque) des productions venant enrichir l’univers a toujours attisé ma curiosité, car on retrouve des studios / typologie de gameplay qui me parlent, et systématiquement avec un design qui me plait. Pour The Mageseeker, ce sont les Espagnols de Digital Sun, auteurs du très sympathique Moonlighter, qui ont eu le droit de faire un jeu basé sur Sylas, le révolutionnaire déchaîné. Et ce dernier mot n’est pas usurpé. Notre héros est enchaîné dans une prison de Demacia, pays où la magie est interdite.

Ancien traqueur de mages, ce dernier a utilisé sa magie sans la contrôler, provoquant ainsi un accident mortel. Après avoir ruminé sa haine profonde envers le gouvernement durant plusieurs années, il arrive à s’échapper de prison en absorbant les pouvoirs de Luxana Crowguard (une autre héroïne de LoL). Chaînes aux poignets, il se prépare à massacrer l’ensemble des traqueurs de mages pour mettre fin à ce règne de terreur. Coïncidence des calendriers, le roi de Demacia est assassiné au même moment, on fait donc porter le chapeau à Sylas pour lui mettre encore plus de pression. En chemin, Sylas fera la rencontre de Leilani, une mage à la tête d’une rébellion, mais bien moins extrémiste que Sylas. S’ensuivra une histoire de quête de vengeance, entremêlée de lutte sociale, où seront questionnées en permanence les méthodes de mener une telle lutte, entre pacifisme et terrorisme, dans un royaume sous une emprise totalitariste. Bref, bienvenue en France dans la lutte contre la réforme des retraites.

Côté gameplay, nous sommes face à un classique jeu d’action, avec vos boutons pour frapper plus ou moins fort avec vos chaînes, un autre pour dasher et le dernier pour boire une potion. Sylas ayant la capacité d’absorber la magie des autres, vous pourrez par conséquence voler un sort à l’ennemi (ces derniers, s’ils sont magiciens, n’en auront qu’un), pour le lancer. Évidement, qui dit magie dit élément, et donc force / faiblesse (un mage de feu est sensible à la glace, etc.). De plus, Leilani a la compétence de copier des sorts que Sylas a déjà volés une fois pour les transférer dans des pierres runiques, permettant à Sylas d’en emporter jusqu’à 4 (à condition de les débloquer contre la monnaie du jeu) à utiliser de manière infinie tant que Sylas a du mana, qui se récupère en frappant les ennemis ou aux Statues de la dame voilée (un autre des héros des Lol) faisant office de checkpoints. De plus, Sylas pourra être accompagné de 2 mages mercenaires dans chaque mission, ce qui se traduit par le déclenchement d’attaques magiques lorsqu’on enchaine des combos (enchainer 3 coups légers et un coup fort permet de déclencher l’attaque du mercenaire de glace par exemple). Au cours de votre aventure, vous recruterez de nouveaux compagnons, qui permettront d’agrandir votre refuge et de débloquer, contre de l’argent, des améliorations pour Sylas. 

Si dans l’ensemble The Mageseeker est très correct, il souffre toutefois de redondance. Les ennemis sont hélas peu nombreux en variété, ne permettant pas d’apporter suffisamment de fraicheur à l’aventure, d’autant plus que l’on visitera certains lieux plusieurs fois (dont les missions secondaires où toutes les maps se ressemblent). Heureusement, les combats de boss viendront un peu pimenter l’affaire. Quant aux joueur·euses qui connaissent bien l’univers de LoL, ils seront ravis de retrouver un certain nombre de têtes connues ainsi qu’un enrichissement de l’univers.

Waven
Waven

Quand Wakfu s’attaque à votre porte-monnaie

Terra Memoria

Quand le J-RPG s’invite dans nos mémoires.

Laisser un commentaire