Rapide Critique

Undergrave

Crim
Publié le 6 juin 2023
undergrave

Développeur

Wired Dreams Studio

Éditeur

Qubyte Interactive

Date de Sortie

18 mai 2023

Prix de lancement

5 €

Testé sur

Nintendo Switch

Derrière Wired Dreams studio se cache Thiago Oliveira, un Brésilien qui a le sens de l’efficacité dans le game design de ses jeux, se présentant pour la majorité d’entre eux sur un écran unique, avec des mécaniques intéressantes à chaque fois.

Dans Undergrave, c’est du rogue like au tour par tour. Votre objectif étant pour chacun des 4 niveaux disponibles (à débloquer au fur et à mesure de votre progression), de venir à bout de 17 salles remplies d’ennemis pour tataner un boss, uniquement armé de votre épée et de quatre actions possibles : se déplacer, dasher, sauter et lancer votre épée. Si se déplacer n’utilise aucun point d’action et permet au contraire d’en récupérer un à chaque mouvement, les trois autres actions viendront piocher dans votre réserve avec un coût plus ou moins important, sachant que chacune d’elle permet de tuer des ennemis.

Comme tout jeu au tour par tour, une fois que vous aurez fait une action, les ennemis se déplaceront à leur tour, avec pour objectif de vous taper. Grande particularité du titre, lors d’un déplacement, vous n’aurez jamais l’avantage si vous bougez près d’un ennemi (ou vice versa) : l’ennemi vous attaquera systématiquement.

À chaque tour, primera la position de votre avatar plutôt que l’annihilation de l’ennemi. À chaque dash / déplacement et saut, il faudra s’assurer qu’aucun ennemi ne sera à portée et qu’il vous restera suffisamment de points action pour fuir (ou attaquer) au prochain tour. D’autant plus, que l’une des stratégies consiste à lancer son épée (sur un ennemi ou non) vous faisant ainsi perdre du poids, qui a pour avantage de diviser par deux le nombre de points d’action pour dasher ou sauter. Sachant que ce dernier permet de repousser les ennemis d’une case, et s’ils percutent votre épée, ils meurent.

Tous les cinq étages réussis, vous accéderez à une salle vous permettant de choisir un avantage parmi trois, donnant des effets bonus à vos attaques, diminuant leur coût ou améliorant vos statistiques (vie, points d’action, réserve de points d’action). Enfin, les boss viendront vous faire transpirer, avec leurs patterns à comprendre pour espérer en venir à bout.

Si Undergrave n’est pas le rogue de l’année, il reste un très bon divertissement, parfaitement exécuté, proposant une grande richesse de situations avec très peu de mécaniques.

Blasphemous 2

Quand le miracle devient vicieux, le pénitent est là pour calmer la ferveur.

Frogue

C’est l’histoire d’une grenouille ninja qui découpe des vilains dans un chateau.

CLeM

Découverte d’un nouveau membre de la famille psychotic adventure

Silence of the siren

Quand des taupes communistes s’attaquent à Heroes of Might and Magic

1 réflexion au sujet de « Undergrave »

Laisser un commentaire