Rapide Critique

L’histoire officieuse de Street Fighter racontée par ses créateurs

Bestio
Publié le 29 juillet 2023
L'histoire officieuse de Street Fighter racontée par ses créateurs

AUTEUR

Matt Leone

Éditeur

Third Editions

Date de Sortie

27 avril 2023

Prix de lancement

34,90 €

FORMAT

160 x 240mm - 256 pages - Couverture cartonnée

Si vous avez lu mon test de Street Fighter 6 sorti récemment, vous savez que j’adore cette série depuis tout petit. J’étais donc heureux à l’idée de découvrir comment s’est passé le développement des premiers titres, d’où est venue l’idée d’affrontement à 1 contre 1 entre combattants de différents pays, etc. D’autant plus que le livre s’intitule L’histoire officieuse de Street Fighter racontée par ses créateurs, donc qui dit officieuse dit promesse d’apprendre plein de petits secrets qui n’ont pas été révélés dans les communications officielles.

L’ouvrage s’articule autour d’une vingtaine de chapitres suivant tout simplement la sortie des jeux : Street Fighter, Street Fighter II, Fatal Fury, SFII : Champion Edition, SFII Turbo : Hyper Fighting (et oui vous vous souvenez probablement des multiples versions de SFII)… pour finir avec Street Fighter III et Capcom vs SNK.

Là où j’ai été surpris, c’est dans la forme. Je m’attendais à un récit ponctué d’anecdotes mais en fait, et c’est clairement assumé puisque écrit tel quel à la fin, le livre est la version augmentée d’une série d’articles publiés de 2014 à 2021 sur le site de jeux vidéo Polygon. Chaque chapitre et sous-chapitre commence par un court paragraphe abordant un sujet, suivi par plein d’extraits d’interviews des différents acteurs de l’époque : chef de projet, concepteur, responsable des ventes, producteur, compositeur, etc. Je dois bien avouer avoir eu du mal au départ avec cette lecture hachée, surtout qu’à chaque fois le nom de la personne qui répond ainsi que sa fonction sont rappelés. Et suivant le thème abordé les extraits sont parfois courts et vous pouvez par exemple avoir les points de vue de six personnes différentes sur la même page, pas évident de suivre qui dit quoi.

Mais une fois qu’on s’y est fait on peut profiter du contenu et l’auteur Matt Leone a effectué un travail colossal en contactant plus d’une soixantaine de personnes, aussi bien du côté de Capcom Japon que de Capcom USA (plus quelques autres structures). C’est d’ailleurs assez fou de voir à quel point certaines choses ne sont pas du tout perçues de la même façon suivant le pays, ça plus le fait que la série ayant commencé il y a plus de 30 ans, certains souvenirs sont par moments incertains.

En tout cas la promesse de révélations est tenue et tout au long de l’ouvrage on apprend énormément de choses permettant de comprendre certaines décisions de l’époque. Que ce soit pour contrer un concurrent, pour écouler un stock trop important de puces ou encore pour se lancer sur une nouvelle console, les témoignages permettent de revivre les discussions et choix au fil des ans. C’est marrant aussi de se replonger dans une époque où tout était beaucoup plus compliqué que maintenant car internet n’existait pas par exemple. Il fallait donc échanger par courrier, fax, etc. Autant dire que pour la collaboration avec Marvel, valider les personnages et les animations n’était pas forcément évident. La petite guerre avec SNK n’est évidemment pas oubliée, même si a priori les employés des deux sociétés s’entendaient très bien et qu’il y a souvent eu des transferts d’une structure à l’autre.

Au final, une fois la surprise de la présentation passée, j’ai pris beaucoup de plaisir à revivre toutes ces années de gloire de l’arcade et du jeu de combat. Et si le fait d’avoir des témoignages de très nombreuses personnes casse un peu le rythme, cela permet d’avoir une vision très large de ce qui se passait à l’époque pour les commerciaux, les concepteurs, les producteurs, aussi bien au Japon qu’aux États-Unis. En plus de ça tous ces témoins n’ont pas hésité à parler des moments plus compliqués, comme le déclin de l’arcade, le choix étrange de baisser la vitesse de jeu de Super Street Fighter II ou encore l’accueil très mitigé de Street Figter III.

Il est évident que ce livre s’adresse principalement aux fans de Street Fighter qui ont grandi avec la série, c’est pour ça que je ne le conseillerais pas à tout le monde, mais si comme moi vous êtes tombé dedans lorsque vous étiez petit, vous serez heureux de lire les témoignages d’Hiroshi Matsumoto, Takashi Nishiyama, Katsuya Akitomo, Yoko Shimomura, Akira Yasuda, James Chen (qui signe également la préface) et bien d’autres. Merci à l’auteur pour cette plongée dans le passé !

Hexle
Hexle

Sudoku en hexadécimal

Gunhead
Gunhead

Planifier, piller, recommencer

Laisser un commentaire