Rapide Critique

Tell Me Your Story

Aldastrige
Publié le 16 mai 2024
Tell Me Your Story

Développeur

Red Deer Games

Éditeur

Red Deer Games

Date de Sortie

26 avril 2024

Prix de lancement

8,19 €

Testé sur

PC

Penchons-nous un peu sur ce jeu dont le titre m’a laissé espérer une histoire si ce n’est touchante, du moins digne d’être racontée. La page Steam nous présente ainsi un « jeu de puzzle chaleureux basé sur l’histoire, qui pourrait vous rappeler les moments chaleureux passés avec vos grands-parents ou vos proches à découvrir les nombreuses histoires parfois inattendues de leur vie ». On nous promet « de nombreuses énigmes à résoudre, un chien corgi, un design graphique minimaliste et chaleureux et une bande-son merveilleuse ». Au final, marketing à outrance ou réalité ?

Aux quatre coins de la Terre qu’on va la retrouver éparpillée par petits bouts façon puzzle

Avec un bilan carbone digne d’un émir saoudien, Rose a parcouru le monde, de la jungle amazonienne aux plantations de thé chinoises en passant par l’Orient Express. Nous allons donc raviver ses souvenirs en jouant le rôle d’Amélia, sa petite fille aimante recrutée pour en vrac empiler ses pots de fleurs, ranger sa salle de bains ou faire sa vaisselle. Bagne des temps modernes où Amélia pourra fort heureusement acquérir des compétences inouïes tel qu’apprendre lors du chapitre « Montagnes du Yunnan » (donc en CHINE) à cuisiner des onigiri, ce qui tend à prouver qu’en sus de vivre dans la même époque, Rose semble aussi partager les mêmes compétences géographiques qu’OSS117.

Heureusement, le jeu ne se résume pas qu’à cela et il est vrai que les puzzles fonctionnent, les mécanismes sont variés et les indices relativement compréhensibles. Je n’ai eu affaire qu’à un seul petit bug où redémarrer le puzzle a suffi et j’ai toujours fini par me débloquer (parfois dans la douleur). Il y a un chien corgi, bien qu’aussi anecdotique que la bande-son. C’est joli. Enfin, le choix de partir sur un jeu « minimaliste attrayant », c’est-à-dire sans doublage ni même aucun dialogue écrit, est ce que nous appellerons un parti pris, mais évite tout souci de traduction ou d’accessibilité.  

Ah non, c’est un peu court, jeune homme !

95 minutes : c’est le temps qu’il m’aura fallu sur Steam pour compléter la vie follement palpitante de Rose. Temps ressenti ? Deux jours.

Certes, le jeu n’est pas onéreux, mais ce n’est quand même pas énorme. De plus, je ne me suis pas particulièrement divertie. Moi qui aime pourtant me creuser la tête sur de petits jeux sans prétention, je me suis demandé ce qui me manquait ici, et je crois que j’ai fini par trouver. 

Une relation grand-mère / petite fille poussée, attachante et où l’on peut se projeter ? Dordogne le fait mieux. 

Des mini-jeux et du « QTE » de cuisine ? Venba le fait mieux. 

Des puzzles originaux et variés ? A Little To The Left le fait mieux. 

Du scrapbooking pour résumer les chapitres ? Dordogne (encore) le fait mieux.

Ce jeu souffre de la comparaison avec ses confrères, et c’est dommage. Il ne manquait pas grand-chose pour dépasser l’enchainement simple et fonctionnel de mini jeux (un doublage ou des lignes de texte déjà) mais était-ce nécessaire pour un jeu de moins de 2h ?

En conclusion, si vous voulez juste résoudre des petites énigmes à la difficulté très variable (du puzzle solvable en deux clics aux feuilles de thé démoniaques), ce jeu peut vous convenir. Par contre, si vous en attendez plus, la déception vous guette.

News Tower
News Tower

Tabloid ou 20 minutes, il faut choisir

Laisser un commentaire