GoNNER

Une ambiance plutôt glauque, des couleurs néanmoins assez pétantes et flashy, des monstres au design relativement simple mais toujours accrocheur, une sorte de créature humanoïde sans tête… aucun doute, GoNNER est bien le nouveau jeu de Ditto ! Pour ceux qui ne sont pas familiers avec son oeuvre, Ditto est l’auteur de tout un tas de petits jeux tels que le merveilleux DAGDROM ou encore le très chouette hets, en quelque sorte ancêtre de GoNNER. Ce dernier est donc son premier jeu commercial, bien plus gros et peaufiné que les précédents, Ditto s’occupant de tout sauf de la partie sonore, Martin Kvale (connu notamment pour la musique de Teslagrad et Among the Sleep) étant derrière la bande-son.

Lire la suiteGoNNER

Narco Terror : juste de l'action en coop…

En ces heures troubles où on vous parle de photoréalisme, de grandes expériences scénaristiques, d’un multijoueur à 128 participants, des petits studios comme Rubicon Organization nous présentent du jeu à deux en coopération sur le même écran. La classe.

Lire la suiteNarco Terror : juste de l'action en coop…

Super Hexagon : Google, nouveau fournisseur de drogue hexagonale

Attention, je vais vous parler d‘un jeu auquel j’ai joué. Eh oui, ça rigole plus là ! Je commence à jouer à des jeux vidéo et non plus à les acheter (bon en l’occurrence c’est un jeu que l’on m’a offert mais quand même). La vie est belle aujourd’hui, je vais pouvoir parler en connaissance de cause. Le problème, c’est que je n’ai aucune idée de titre vu que j’ai déjà newsé ce jeu une fois avec un titre plutôt génial. Eh oui, c’est bien Super Hexagon !

Lire la suiteSuper Hexagon : Google, nouveau fournisseur de drogue hexagonale

Incredipede : apprenez à faire des pattes !

Vous savez les enfants, aujourd’hui je vais vous apprendre quelque chose de très très important : la drogue c’est pas bien, pas bien du tout, il ne faut pas en prendre. Et vous savez pourquoi ? Ce n’est pas du tout parce que vous risquez de vous abîmer la santé et peut-être de mourir, non ça ce n’est pas trop grave à la limite, la vraie raison c’est que vous risquez de devenir un développeur indépendant et de faire des jeux sous l’influence de la drogue. Exemple.

Lire la suiteIncredipede : apprenez à faire des pattes !