Incredipede : apprenez à faire des pattes !

Vous savez les enfants, aujourd’hui je vais vous apprendre quelque chose de très très important : la drogue c’est pas bien, pas bien du tout, il ne faut pas en prendre. Et vous savez pourquoi ? Ce n’est pas du tout parce que vous risquez de vous abîmer la santé et peut-être de mourir, non ça ce n’est pas trop grave à la limite, la vraie raison c’est que vous risquez de devenir un développeur indépendant et de faire des jeux sous l’influence de la drogue. Exemple.

Incredipede est un jeu sur lequel Colin Northway travaille depuis deux ans déjà. Un trailer fait sur un prototype (ou du moins une version peu avancée du jeu) avait déjà été publié il y a quasiment un an afin de montrer les bases du jeu. Mais, il y a quelques jours, un trailer a dévoilé du gameplay de ce jeu atypique qui ne devrait plus trop tarder à arriver désormais, la sortie étant prévue pour le mois d’octobre. Et si le jeu est vachement prometteur, on se demande ce qu’a pris ce cher monsieur et le reste de l’équipe l’ayant rejoint plus tard afin de pondre ça (car oui je devais faire un lien avec cette intro un peu hashtag la drogue). D’ailleurs, si vous voulez obtenir le jeu sur Steam, vous pouvez dès maintenant aller voter pour le jeu sur sa page Steam Greenlight. Ça fait deux fois en une seule journée que je parle d’un jeu utilisant le nouveau service de Steam, mais bon tous les jeux du monde semblent s’y retrouver après tout (j’ai même cru voir un certain Half-Life 3 ! Promis !).

Bref, parlons de ce jeu ô combien étrange voulez-vous ? Incredipede donc, c’est un puzzle-game dans lequel vous contrôlez Quozzle qui est une “Incrediped” (justement, c’est dans le nom du jeu) voulant secourir ses soeurs. Etant initialement une créature verte ne possédant qu’un oeil, celle-ci dispose du pouvoir de se faire pousser des bras et des jambes n’importe où, à n’importe quel moment, se transformant en l’animal que vous voulez, du serpent au singe en passant par le cheval et l’araignée, et même plus étant donné que vous pouvez laisser libre court à votre imagination pour inventer de nouvelles créatures ! Ainsi, le jeu se divise en trois mondes dans lesquels sont répartis soixante niveaux au travers desquels vous découvrirez de nouvelles capacités à Quozzle. Enfin, un éditeur de niveaux sera rendu disponible afin de continuer à mettre votre imagination à profit. Tout ce que j’ai envie de dire, c’est que le concept est terriblement accrocheur, que la direction artistique a l’air géniale et que j’aimerais définitivement savoir ce qu’il faut prendre comme drogue pour sortir quelque chose comme ça.

 [youtube TIxef7gelnI 640 390]

2 réflexions au sujet de “Incredipede : apprenez à faire des pattes !”

  1. L’influence c’est pas la drogue ( Hotline Miami anyone ? :p ), mais les voyages. Colin Northway et sa femme n’ont pas de résidence fixe, et voyagent de pays en pays tout en faisant leurs jeux. Et c’est selon Colin de voir l’incroyable vie animale lors d’un passage en asie du sud est ( je sais plus où exactement ) qui lui a donné l’idée d’Incredipede.

    Il avait fait une conf super intéressante la dessus au SOWN Tokyo, il y a un ou deux ans.

    • Non mais t’es aussi un développeur du jeu, tu prends forcément de la drogue et donc tu le couvres en inventant… (je rigole bien sûr, je disais tout cela pour faire de l’humour hein \o/)

Laisser un commentaire