Twist n’ Catch

D’abord sorti sur Android, avant de venir envahir l’AppStore comme tous les gros titres qui parviennent à trouver leur public, le premier jeu tactile d’Okugi Studio se démarque sur plusieurs points de la concurrence. Voyons cela ensemble…

Emmet Black l’aventurier !

C’est en plein désert (pour commencer) que l’aventure proposée par Okugi Studio commence. Vous êtes l’explorateur Emmet accompagné de son fidèle singe Sergent Cookie et devez allez à la recherche de cristaux dans d’étranges grottes et pyramides anciennes. Le jeu se joue à la verticale sur votre écran tactile, votre héros attaché à une corde que le petit singe tente désespérément de tenir avec ses petits bras plein de poils. C’est mignon, charmant, plein de promesses.

Emmet est pendu à sa corde, comme l’était Guybrush Treepwood dans l’introduction du mythique Monkey Island 2. Servi par des graphismes en 2D au moins aussi enchanteurs que cette dernière référence, un style HD en plus pour ne pas passer inaperçu, Twist n’ Catch ne rate pas du tout son envie de plaire d’un simple coup d’oeil. Les niveaux sont bien dessinés, les héros ont des animations adorables, tout cela pour un jeu de rapidité assez diabolique au final.

Car le but n’est pas simple : il s’agit de contrôler (avec la gyroscopie de votre iDevice) votre héros sur sa corde pour qu’il attrape tous les cristaux disposés dans le niveau, sans oublier l’objectif principal qui est de capturer cette énorme pierre précieuse tout en bas du niveau. Un timing vous indique le déclenchement d’un piège constitué de “simples” pics apparaissant au bas de l’écran et grimpant rapidement. Vous devez donc remonter, d’une simple pression sur l’écran, avec votre précieux sésame. Si celui-ci rencontre un pic, il éclate en morceaux. Pareil pour votre personnage.

Une progression plus complexe que prévu…

Twist n’ Catch se démarque de la concurrence principalement via sa progression. Celle-ci reprend l’habituel système de récompenses en niveaux venant débloquer d’autres sections, mais ici le nombre de cristaux à obtenir pour passer à la suite est revu à la hausse. Il n’est pas aisé de débloquer tous les niveaux du jeu tout en parcourant trop rapidement les différents niveaux proposés. Il faudra en effet constamment tenter de faire le meilleur score, d’obtenir un maximum de cristaux donc, pour espérer pouvoir continuer. Pas de travail bâclé, sinon on recommence !

Cette idée est très bonne et permet au jeu de proposer un réel défi, mais à l’heure ou tous les autres jeux de l’iOS semblent jouer la carte de l’accessibilité Twist n’ Catch peut-il espérer trouver son public ? On l’espère quand même furieusement, tant il à de bonnes choses à proposer. Les niveaux se renouvellent avec des interrupteurs à activer en entourant la corde autour d’eux, ou avec des pièges piquants de plus en plus retords. Vous l’aurez compris, Twist n’ Catch est adorable et mérite d’être joué. On le maudira pour sa difficulté, certes, mais cela nous change des habituels parcours de santé. Seul son gameplay à la corde trop sensible vient frustrer le joueur, avec des passages vraiment complexes où un simple mouvement brusque peut tout faire basculer.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire