GameTest – Skyward Collapse (PC, MAC)

Le jeu de stratégie, c’est pas trop mon truc. Par exemple : vous voyez rarement des tests de jeux Total War et Paradox sur ce site et ce n’est pas faute de le vouloir ! D’ailleurs, si vous êtes du genre à vous passionner pour ce type de jeu et que vous voulez en parler longuement, contactez-nous ! Car si je vous parle aujourd’hui de Skyward Collapse, c’est bien juste parce qu’il est très original

Statu Quo

Arcen Games est surtout connu pour ne pas laisser sa chance au joueur débutant dans le monde du PC. Après AI War et A Valley Without Wind, ces développeurs fous nous proposent un jeu de stratégie carrément original, mettant en place deux camps que vous devez contrôler jusqu’à un certain nombre de tour sans que l’un n’empiète jamais sur la partie de l’autre. C’est très particulier : vous avez l’impression de jouer à un jeu multijoueur, mais tout seul.

Un camp bleu, un camp rouge et deux mythologies différentes (les Grecs et les Nordistes) vous sont donc proposés. Chacun des camps se trouve aux extrémités d’une carte quadrillée, ou chaque carré est une parcelle créee (plaine, fleuve, montagne…) ou vide que vous pouvez changer/combler par un bâtiment de votre choix. Vous devez donc, tour par tour, en fonction du nombre d’actions disponibles et de vos ressources, créer tout un tas d’atelier de viande, de matières premières, de ressources rares, mais aussi des bâtiments militaires comme la Caserne, l’Archerie ou une usine d’armes de siège, dans le but de vous défendre et d’évoluer efficacement. Et cela, avec les deux camps qui verront leurs lieux militaires rapidement accouchés de soldats prêts à la bataille que vous ne pourrez pas empêcher d’aller leur adversaire… Le problème étant donc que vous contrôlez les deux et que vous devez absolument atteindre la fin de la partie sans qu’un des deux ne soit détruit !

La paix, cette utopie…

En tour par tour, on fait attention à chacun de nos pas. Enfin presque, car le début des parties est toujours identique : c’est après que ça se complique, quand les premiers soldats débarquent. Aussi, une troisième couleur, les jaunes représentés par des sauvages, viendra attaquer vos villes pour vous forcer à posséder des forces militaires (sans quoi faire la paix est assez simple). Et surtout, vos batailles vous rapportent pas mal de ressources et permettent d’équilibrer certaines forces. Néanmoins, ce jeu multijoueur “en solo” est franchement lassant même au bout de quelques parties.

Niveau multijoueur, le vrai, en ligne avec de réelles personnes, est néanmoins condamné à être envahi par des boulets partout sur les serveurs. Les joueurs ne comprennent absolument pas le sens du jeu pour la plupart et vous attaquent donc directement, se croyant dans le dernier Starcraft, avant de dire tout le mal qu’ils pensent du jeu sur le chat et de faire un RageQuit. Et franchement, au-delà de la stupidité ambiante (qui est une belle preuve que le jeu à plusieurs en inconnu est pratiquement impossible dans de bonnes conditions), on a du mal à leur reprocher leur départ.

Car le jeu d’Arcen est vraiment bancal ! D’accord, l’idée est géniale et tout cela est porté par des graphismes chatoyants et une bande-son particulièrement splendide (mention spéciale au thème principal qui vous transporte dès les premières notes). Mais franchement, on s’y ennuie ferme et en plus d’y trouver plein de failles de gameplay, on se demande quand même terriblement quel est l’intérêt du jeu une fois son concept découvert et pratiqué quelques parties.

Surtout que d’un point de vue évolution il y a de bonnes idées, permettant au joueur de “grimper de niveau” au fur et à mesure de ses victoires, vient s’ajouter aux bonnes idées du titre qui propose par ailleurs des parties entièrement customisables, du nombre de tour à la difficulté en passant par le “ciel” qui viendra égayer le fond de votre partie. Voila un concept un peu bancal qui mériterait clairement une suite à la hauteur de son idée d’origine !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

2 pensées sur “GameTest – Skyward Collapse (PC, MAC)

  • 27/06/2013 à 19:55
    Permalink

    Ca a l’air assez intéressant ce principe tourné vers la paix.

    Répondre
  • Skywilly
    27/06/2013 à 20:46
    Permalink

    Moi je fais surtout ça dans Civilization V je t’avouerais ;) J’y joue en paix totale. Pareil dans la plupart des 4X. Dès que je peux faire un truc “peace & love” je le fais. J’avais tenté ça sur Endless Space aussi, ça fonctionnais bien.

    Répondre

Laisser un commentaire