Preview – Asylum (PC, Linux, iOS, Android)

Peut-être avez-vous déjà joué à Scratches, le point and click à sensations fortes sorti en 2006, qui a été plutôt bien reçu par la presse et le public, pour à la fois son côté horrifique et ses qualités narratives. Entre temps, Agustin Cordes a sorti sur Steam, Serena, un autre jeu dans la même veine, et gratuit qui plus est. Mais aujourd’hui, c’est son nouveau titre baptisé Asylum qui nous intéresse.

A première vue, il ne semble pas trop s’écarter de ce que Scratches avait déjà mis en place. Il se jouera également à la première personne, dans un mélange d’aventure, de puzzles, d’atmosphère inquiétante et une histoire que l’on espère au moins aussi prenante. Comme son nom l’indique, il vous emmènera dans un asile d’aliénés, où forcément des choses peu communes se passeront. Inspirés par des faits réels s’étant déroulés dans des hôpitaux psychiatriques, il ne présage rien de bon pour l’intégrité de nos sous-vêtements.

Agustin Cordes a écouté attentivement les critiques formulées sur son jeu précédent, Serena mis à part, notamment celles où l’on passait trop de temps à tourner en rond, sans trop savoir quoi faire. Il devrait donc y avoir moins de répétitivité cette fois-ci, pour ne pas lasser le joueur.

Sur le plan technique, il emprunte les mêmes recettes que Scratches, qui lui-même avait du être fortement inspiré par celles utilisées dans Myst. En effet, point de troisième dimension ici, mais l’utilisation d’une succession d’images en haute résolution qui donneront l’illusion du mouvement lorsque l’on se déplacera. Ainsi, ce jeu devrait demander assez peu de ressources à nos machines, lui assurant de tourner sur le plus grand nombre d’ordinateurs possibles.

Pour autant, de ce que j’ai pu en voir, cela n’empêche pas ses décors d’être remplis d’éléments animés, comme des effets de brumes par exemple, et j’en passe. Pas du tout désagréable à l’œil, seul l’unique personnage humain rencontré ne semblait pas être aussi détaillé que l’environnement qui l’entourait. En ce qui concerne la partie sonore, malheureusement dans le chaos de la Gamescom, il est très difficile d’entendre, et de ce fait, de se mettre en condition. En attendant le test, il s’annonce si ce n’est mieux, au moins aussi intéressant que le fut Scratches.

Asylum devrait sortir d’ici la fin de cette année si tout se passe bien.

PS : Attendez, ne partez pas tout de suite, car en avant-première pas vraiment mondiale, ni sans doute véritablement avant-première, j’ai eu droit à une courte démonstration d’un nouveau projet en cours de développement chez Senscape qui ne devrait être officiellement révélé qu’en octobre. Il s’agira d’un jeu d’aventure à la troisième personne et en 3D, ce qui constitue une première pour eux. Les graphismes s’annoncent particulièrement sympathiques avec des textures peintes à la main pour un aspect visuel plutôt sympa. Donc rendez-vous en octobre, en espérant en savoir plus !

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.
Vasquaal

Laisser un commentaire