Dovetail Games Euro Fishing

Trois ans qu’on l’aperçoit à la Gamescom, qu’on s’arrête au stand, juste pour être gentils et se dire qu’après tout, tous les jeux méritent qu’on parle d’eux. Trois ans ! Du coup, quand il est arrivé à la rédaction, ce ne fut pas la folie. Non pas parce que personne ne voulait s’en occuper (encore que l’annonce de sa sortie n’a pas fait bondir grand monde), mais une chose était sure : dès que j’aurais le temps, j’y jouerais personnellement. Parce que j’adore trifouiller les jeux qui ont un certain potentiel…

2015-12-07_00001Garde la pêche !

Euro Fishing est la simulation de pêche la plus sérieuse qui m’ait été donné de jouer. Vous commencez avec plusieurs tutoriaux forts pratiques, où un ersatz de Stéphane Bern vous parle en français sur cette compétition de chasse aux poissons qui reste l’activité numéro une des clubs de retraités de chaque petite bourgade. Que ce soit celle de la Galette des Rois ou le début d’une quelconque saison, tout est bon pour aller encercler un lac avec la ferme intention de ne pas rentrer bredouille ! Et le jeu de Dovetail Games représente tout cela de la façon la plus honorable et fidèle possible.

Une fois arrivé au lac, vous devez déclarer un endroit comme vôtre en y posant vos affaires. Une fois votre bon coin trouvé (le jeu ne vous signale aucun endroit plus intéressant qu’un autre), vous pouvez pêcher. A la souris ou à la manette, comme vous le désirez. Un clic droit pour préparer son lancer, on amène la canne vers soi, on lance sa ligne d’un geste tout sauf brusque mais pas exempt de force et on admire le travail. Une trentaine de yards plus loin, votre hameçon s’enfonce dans les eaux de ce lac que vous voulez dominer. Plus qu’à attendre…

2015-12-07_00004Sortez vos consoles portables

On attend. Patiemment. Qu’il se passe quelque chose, que le temps change, que la ligne semble bouger pour essayer de ferrer un poisson. Les premiers temps, on attend beaucoup avec une moyenne de quatre poissons par heure si mes comptes sont bons. Bref, il faut savoir patienter et finalement, on en revient à jouer sur son Smartphone ou sa console portable pour passer le temps. Et puis d’un seul coup, on voit la ligne bouger, la profondeur et la distance changer par à-coups. Ça y est ! C’est maintenant !

On tire la ligne vers soi et on laisse le bouton gauche de la souris appuyé pour mouliner. On contrôle le frein du moulinet afin de donner assez de mou au poisson pour qu’il ne vienne pas casser votre belle nouvelle ligne fraichement montée. On place la canne vers la droite, vers la gauche, toujours dans le sens contraire de la direction de ces braves habitants des eaux cernées par les pécheurs. Une fois le poisson près du bord, pas de temps à perdre : on sort l’épuisette et il est à nous ! Ce fut trépidant, ce fut intense, cela n’a duré que deux petites minutes à tout casser… Et il est tout petit.

Les premières fois dans Euro Fishing, vos poissons ne ressembleront à rien. En attrapant un poisson, aussi ridicule par la taille soit-il, vous gagnerez des points d’expérience et de l’argent. A force d’argent vous pourrez acheter de nouvelles cannes, hameçons, appâts… Tout cela pour coller aux différents environnements sous-marins des cinq cartes proposées. Il va falloir beaucoup de patience et d’entrainement pour attraper les plus molosses carpes et poissons-chats de ces lacs. Mais vous y arriverez ! Le jeu fera tout pour, de toute façon.

2015-12-07_00005L’amorce avant tout

Dovetail Games Euro Fishing ne vous lâche jamais, sans pour autant être envahissant. Il vous permet évidemment de pêcher en solo, tranquillement et où vous le désirez, mais il propose aussi quelques défis améliorant votre précision ainsi que quelques modes multijoueurs très bien pensés. On peut ainsi jouer à plusieurs autour d’un lac, comme dans la vraie vie, en plus de participer à des tournois en ligne régulièrement mis à jour. C’est intelligent, bien conçu et cela fonctionne très bien.

Quelques bugs sont encore très présents techniquement, avec des poissons qui « dansent » près du bord et traversent les terres (en même temps, quelle idée de pêcher si près !) et une ligne qui ressemble à tout sauf à un fil tant la physique travaillée de celle-ci entrainera quelques bugs visuels d’exception (une ligne qui flotte en vagues dans l’air, par exemple). Mais au-delà de ça, Euro Fishing c’est du tout bon. Les développeurs nous précisaient le jeu comme « une simulation pour les gens qui aiment pêcher mais n’ont pas le temps où habitent trop loin d’un coin de pêche accessible » et clairement, cet objectif est atteint.

Le jeu est assez malin et fidèle, sans être trop pointilleux, pour être accessible à tous les publics, mais aussi un minimum amusant si attendre devant son écran ne fait pas peur. Au final, on partage la taille des poissons pêchés, certains peuvent aller jusqu’à faire toute l’écran tellement ils sont gigantesques, avant de les relâcher dans l’eau obligatoirement. On est fier devant son screenshot comme le pêcheur fier de sa coupe et l’intérêt d’un jeu vidéo, finalement, c’est qu’à la fin personne n’est blessé. Ni le poisson, ni le pêcheur qui se prend l’hameçon du voisin par inadvertance.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire