Preview – Guardians Of Orion (PC)

Si le nom ne vous est pas inconnu, c’est sûrement que vous avez déjà joué ou entendu parler d’Orion : Prelude, le précédent opus. On y luttait contre des vagues de dinosaures de plus en plus puissantes. La recette est toujours la même pour Guardians of Orion, sauf que le FPS a cédé sa place au twin stick shooter.

J’ai vu une grosse bête

Guardians of Orion est donc un twin stick shooter jouable jusqu’à 4 en multi en ligne. Vous choisissez votre classe parmi trois (assault assez bourrin, support qui peut soigner ou recon qui peut devenir invisible). Chacun possède trois arbres de talents dans lesquels vous allez pouvoir répartir des points à chaque montée de niveau.

Pour le moment, quatre cartes et un seul mode de jeu sont disponibles. Vous devrez escorter un vaisseau puis le protéger le temps qu’il collecte des ressources. Dinosaures et bandits ne manqueront pas de se joindre à la fête pour pimenter un peu l’opération.

Si les premières vagues sont une simple formalité, vous ne tarderez pas à croiser un énorme T-rex ou autre monstruosité du genre.

C’est à ce moment-là que vous commencerez à utiliser pleinement les subtilités du jeu : le sprint, la roulade, la téléportation (qui possède un petit cooldown), les grenades ainsi que le pouvoir spécial de votre personnage.

Sans être novateur, le gameplay s’avère très plaisant bien qu’un poil lent et peu à peu on commence à voir à quel point Guardians of Orion est pensé pour le multi avec la complémentarité des différentes classes.

Sur la bonne voie

Guardians of Orion est arrivé en accès anticipé sur steam début décembre et malgré son faible contenu, il a déjà le potentiel pour devenir un jeu multi honnête. Le personnage répond bien, les classes présentes sont réellement différentes et les arbres de talents permettent de varier les builds.

Les monstres sont assez variés, les plus gros sont déjà bien impressionnants et laissent présager le meilleur pour l’avenir, on sent que les développeurs n’hésiteront pas à se lâcher sur le nombre et la taille des ennemis.

S’ils tiennent leurs promesses, une nouvelle classe sortira chaque mois avec de nouvelles choses en parallèle (cartes, modes de jeu, bestioles…). Si vous aimez ce genre de jeu, je vous conseille donc de l’ajouter à votre liste de souhaits et voir l’état de Guardians of Orion à sa sortie (le précédent titre avait changé d’orientations de multiples fois et rien ne dit que ce ne sera pas la même chose pour celui-ci).

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.
Bestio

Les derniers articles par Bestio (tout voir)

Laisser un commentaire