Out There Chronicles : Episode 1

Plusieurs millions d’années avant Out There et après notre ère, un homme se reveille au sein d’une étrange civilisation d’humains ayant colonisée une autre planète que cette bonne vieille Terre. Après le jeu de survie populaire, Mi-Clos Studio emmène ses désormais nombreux joueurs dans le même univers, mais leur propose un gameplay totalement différent.


La mésaventure dont vous êtes l’anti-héros

Vous vous rappelez du bon vieux temps, où vous étiez perdu dans l’espace à la recherche de ressources et d’aliens avec qui communiquer, en bon samaritain ? C’est terminé ! Out There Chronicles vous propose de jouer un être abject pour commencer, sans jamais vous donner la possibilité de réellement calmer l’énergumène. Sans doute votre bonne âme trouvera du réconfort dans quelques choix de réponses de ce « livre dont vous êtes le héros » numérique, mais non, rien n’y fera, c’est un salaud. Et on va apprendre à l’aimer malgré tout.

L’aimer pour ce qu’il est : un humain paumé dans une civilisation qui n’est pas la sienne, qui veut l’exploiter pour ses connaissances… et bien d’autres choses encore ? L’univers de Out Here est de retour en grande pompe avec, cette fois, des personnages au premier plan plutôt que des situations et de l’exploration. On lit, on fait passer les bulles narratives ou de dialogues qui s’envolent vers le haut de l’écran et rapidement, on accroche au concept. C’est simple, efficace, très joli qui-plus-est avec des artworks de toute beauté. Pas d’animations (sauf des mouvements de caméra), mais ce n’est pas bien grave.


La linéarité pour seul défaut

L’aventure dure trois heures pour qui lit rapidement, mais elle aura le don de vous énerver au plus haut point. Alors que généralement, les livres dont vous êtes le héros les plus populaires se contentent de vous balader de numéro en numéro jusqu’à trouver un embranchement original ou la mort (vous recommencez alors à votre dernier doigt placé entre deux pages, nous avons tous été ce genre de tricheur), Out There : Chronicles va se servir du format numérique pour coder quelques situations et vous obliger à passer par certains points spécifiques de discussions ou de situations pour débloquer d’autres possibilités. C’est malin, très malin même.

Cette inventivité, déjà vue ailleurs mais pas autant au centre de tout ce qui est bon dans ce scénario là, est contrebalancée par une historie extrêmement linéaire. N’espérez clairement pas une histoire différente d’un joueur à l’autre, tout juste quelques choix de réponses changerons pour passer de conciliant à grave énervé. Mais dans sa globalité, ce premier épisode est une ligne droite faite de petits sauts de liberté où vous pourrez amener de très légères conséquences ensuite. Un point à sans doute améliorer dans les futurs épisodes.

Cette critique ne parle pas du scénario, mais il faut avouer une chose sans rien dévoiler : il est passionnant. Globalement, Out There Chronicles a tout pour être une belle aventure mais ce premier épisode pose déjà de grandes questions : est-ce que tout sera aussi linéaire ? Quid des choix faits par le joueur ? Les environnements vont-ils vraiment changer par la suite ? Jusqu’où ira l’histoire ? Impossible de savoir pour l’instant si le jeu, dans sa globalité, sera vraiment bon. Mais il est prometteur.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire