[GC 2011] – Adrift entre en scène

La GamesCon, ce n’est pas seulement la présentation de gros blockbusters du jeu-vidéo tel Gears of War 3 ou encore Uncharted, c’est également l’occasion de découvrir des softs sortis de nul part ou presque, des titres un peu plus discrets mais possédant un fort potentiel. Adrift est de ceux-là. Développé en secret par le studio parisien DontNod, le jeu s’annonce comme un titre à l’ambiance futuriste, qui n’est pas sans rappeler les grands classiques de la SF.

Se déroulant dans un futur pas si lointain que ça, en 2084 pour être plus précis, le jeu se déroule dans un NeoParis méconnaissable. Fini les belles avenues ensoleillées, fini les parcs et les terrasses de café bondées de monde. Place aux grattes-ciels, place à la haute-technologie et à la morosité ambiante. Désormais, la réalité augmentée et la manipulation mémorielle sont monnaie courante, le commerce de souvenirs un marché comme les autres. L’intimité n’existe plus, et plus personne ne conteste l’ordre en place. Un background assez pessimiste tout de même.D’après nos informations, nous serions en présence d’un jeu d’action/aventure dans lequel il serait possible interagir avec les décors, à la manière d’un Assassin’s Creed ou d’un Mirror Edge. Hélas, le trailer présenté à la GamesCon ne nous en apprend pas davantage, et pour cause ce dernier est constitué à 100% d’artworks. Attendons toujours des images in-game

Petit nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.